Analyse
Teleflex : vente des activités aéronautiques il y a 5 ans - jeudi 3 novembre 2011

Après les activités maritimes au printemps, ce sont les activités aéronautiques qui sont cédées.

L'action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Teleflex se sépare de ses activités aéronautiques, une opération qui doit se conclure d'ici la fin de l'année et rapporter la somme (un peu décevante) de 280 millions de dollars, laquelle permettra néanmoins de réduire la dette. Teleflex a donc terminé sa mutation en pur acteur médical, tout en parvenant cette année à résoudre les problèmes de production liés au groupe Arrow (racheté en 2007) et à régulariser la situation qui a justifié le rappel de cathéters dans les soins cardiaques. Débarrassé des activités industrielles, il pourra maintenant se consacrer à la croissance de l'activité matériel médical. Après le rachat pertinent de VasoNova en début d'année, nous prévoyons dès lors pour ces prochains mois de nouvelles petites acquisitions dans le secteur. Et Teleflex devient par ailleurs une cible de choix pour un acteur des équipements médicaux. Enfin, les résultats du troisième trimestre sont conformes à nos attentes. Sur base comparable, le chiffre d'affaires a grimpé de 3 % et le bénéfice par action de 4 %. A présent, la rentabilité devrait être soutenue par des hausses de prix de vente. Compte tenu toutefois de la cession, nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action à 3,35 USD pour 2011 (contre 3,90 auparavant) et à 3,70 USD pour 2012 (contre 4,35).

 

Cours au moment de l'analyse : 58,68 USD

 

Le groupe américain Teleflex, historiquement industriel diversifié, est désormais un acteur purement présent dans le domaine de la santé. Il y vend des produits consommables tels que cathéters, masques laryngés, produits de ligatures...

 

Partagez cet article