Analyse
TriQuint Semicond. : bonnes perspectives de long terme il y a 6 ans - mercredi 2 novembre 2011

Les prévisions à court terme déçoivent mais le groupe reste bien placé pour profiter du marché des smartphones et des tablettes tactiles.

Action bon marché mais risquée.
ACHETEZ .

 

Le résultat trimestriel est conforme à l'objectif énoncé fin septembre lors de l'avertissement sur résultats. Mais, pour les prochains mois, les perspectives déçoivent. Pour le 4e trimestre, le groupe vise une petite hausse du chiffre d'affaires par rapport au 3e trimestre (+2 %) et une baisse du bénéfice par action (-36 %). Un rebond des performances n'est pas attendu avant le 2nd semestre 2012. Le groupe avait surestimé la demande et en subit maintenant les conséquences : en 2010, alors qu'il peinait à satisfaire la demande (et dut refuser des contrats), il décida d'investir massivement en 2011 dans ses capacités de production ; mais, la demande se dégradant depuis lors, les stocks excédentaires le forcent à présent à fonctionner au ralenti (alors que ses coûts fixes augmentent). Malgré cela, nous conseillons toujours d'achetez la valeur, car elle est bon marché, car le groupe a les capacités nécessaires pour satisfaire la demande de composants pour smartphones et tablettes tactiles (attendue en hausse), parce que ses composants sont de qualité (Apple les utilise pour l'iPhone 4S) et parce qu'il est financièrement solide. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action (hors éléments non récurrents) à 0,44 USD pour 2011 et à 0,45 USD pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 5,12 USD

 

L'américain Triquint Semiconductor conçoit et commercialise des composants de radio fréquence, notamment des amplificateurs de signaux wifi ou internet. Ses produits sont destinés principalement aux fabricants de terminaux mobiles smartphones et tablettes tactiles (72 % du chiffre d'affaires). Il fournit également des composants pour améliorer la qualité des réseaux télécoms (20 % du chiffre d'affaires) et pour le secteur aéronautique-défense (8 %).

 

Partagez cet article