Analyse
Vestas Wind Systems abandonne ses objectifs à long terme il y a 5 ans - lundi 14 novembre 2011

Une fois de plus, le groupe danois ne parvient pas à atteindre ses objectifs. Le bout du tunnel est encore loin.

Action chère.
Vendez.

 

Vestas revoit ses objectifs 2011 à la baisse. Il table désormais sur un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d'euros (contre 7 milliards) et une marge opérationnelle de 4 % (contre 7 %). Selon la direction, cette révision est liée à un problème de démarrage d’une nouvelle usine en Allemagne, ce qui contraint le groupe à décaler certains projets et commandes en 2012. Mais selon nous, force est aussi de constater que la demande en énergie éolienne n’a plus le vent en poupe. Et particulièrement en Europe, où la crise de la dette souveraine freine le développement des énergies alternatives (moins de subsides). Cette situation risque de perdurer, dans la mesure où la croissance économique s’annonce molle. Du coup, Vestas a aussi abandonné ses objectifs à long terme , devenus irréalistes (chiffre d’affaires de 15 milliards d'euros et marge de 15 % d’ici à 2015). Reste à savoir si le groupe a les moyens de remonter la pente. Pour cela, il devra d’abord restaurer la confiance des marchés. Un travail de longue haleine et pas gagné d’avance compte tenu du contexte : le secteur est en surcapacité, la concurrence s’intensifie et les prix sont orientés à la baisse. Nous réduisons nos prévisions bénéficiaires par action de 10 à 5 DKK pour cette année et de 11 à 6 DKK pour 2012.

 

Cours au moment de l'analyse : 80 DKK

 

L’entreprise danoise Vestas Wind Systems est spécialisée dans le développement, la fabrication, l’assemblage et l’entretien d’éoliennes.


Partagez cet article