Analyse
Faillite de RV Assurances il y a 6 ans - jeudi 22 décembre 2011

Le Marché Libre de Bruxelles semble assis sur un champ de mines. Après Propharex en juin, c’est au tour de RV Assurance de déposer le bilan. Depuis l’ouverture du très volatile Marché Libre, c’est la septième faillite à déplorer.

Sans valeur

Après avoir demandé la protection de ses créanciers depuis novembre 2010, RV Assurance a déposé le bilan au début de ce mois.
La société, créée en 1990, était active comme courtier d’assurances indépendant, au service des professions libérales, des PME et du secteur médical. Sa faillite serait due au défaut de paiement des commissions par les assureurs.
Le courtier ne sera dès lors resté que trois ans coté en Bourse. A présent, pour l’actionnaire, il ne reste rien. La valeur théorique de l’action (ticker RVA), provisoirement toujours cotée, a chuté à 0,01 EUR.

 

Marché Libre : à éviter

Depuis la création du Marché Libre d’Euronext Bruxelles en 2005, sept sociétés cotées sont tombées en faillite.
C’est une proportion énorme quand on sait que 31 sociétés seulement ont décidé d’être cotées sur ce segment de marché depuis sa création.
Il est clair que trop de sociétés ont accès trop facilement à ce marché, où elles n’ont pas de plus l’obligation de faire usage des normes comptables internationales et pour lequel la réglementation se montre très peu exigeante quant aux obligations de publication périodique ou occasionnelle des informations relatives à la société.
Pas étonnant dès lors que le risque de ces actions soit beaucoup trop élevé.

 

Un risque si élevé que nous vous conseillons tout simplement de rester à l’écart du Marché Libre.

Partagez cet article