Analyse
Omega Pharma : offre réussie il y a 6 ans - lundi 2 janvier 2012

L'offre de rachat lancée sur  Omega Pharma a été un succès. Elle est à présent réouverte et court jusqu'au 6 janvier inclus aux mêmes conditions.

 

Conditions satisfaites

Le sort en est jeté : Omega Pharma disparaîtra bientôt de la Bourse. Le repreneur, le groupe d'investissement  Couckinvest et ses partenaires, avait déjà récolté, à la clôture du 20-12-2011, 91,32 % des actions Omega Pharma. Il satisfait ainsi à la première condition, qui imposait que 90 % soient récoltés pour que l'offre soit confirmée. L'offre a reçu en outre l'agrément de la Commission européenne. Les investisseurs qui avaient répondu à l'offre percevront le 10 janvier la somme de 36 EUR par action cédée.


Réouverture

Le 27 décembre, conformément aux conditions, l'offre a été réouverte, toujours à 36 EUR par action; elle restera ouverte jusqu'au 6 janvier inclus. Le résultat sera publié le 13 janvier. Si le repreneur détient alors plus de 95 % d'Omega Pharma, il pourra poursuivre avec une offre de retrait (squeeze out), toujours au même prix.  Ensuite, l'action sera retirée de la Bourse de Bruxelles (le 28 décembre, elle a déjà quitté l'indice Bel20). Si les 95 % ne sont pas atteints, l'offre peut être prolongée, jusqu'àce que le pourcentage requis soit atteint.


Répondez à l'offre 

Comme nous vous l'avons déjà expliqué précédemment, nous vous conseillons, si ce n'est déjà fait, de céder vos actions Omega Pharma au repreneur. Nous estimons que l'offre est correcte et qu'il n'y a aucun espoir de contre-offre plus avantageuse. Le formulaire ad hoc peut être introduit gratuitement chez  BNP Paribas Fortis, ING et Dexia, si vous avez un compte dans une de ces banques. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez introduire le formulaire auprès de votre institution financière habituelle. 

Partagez cet article