Analyse
Bourses : un début d’année en fanfare il y a 5 ans - vendredi 3 février 2012

Après une année 2011 plombée par la crise de la dette souveraine et l’aversion au risque des investisseurs, le mois de janvier s’est soldé par un regain d’optimisme sur les Bourses. L’investisseur en euro a engrangé 5,9 %.

Outre les statistiques macro-économiques rassurantes en provenance des Etats-Unis (production manufacturière, créations d’emplois, consommation,…) qui semblent exclure un retour en récession de la première économie mondiale, les résultats publiés par les entreprises de par le monde au quatrième trimestre ont dépassé les attentes dans six cas sur dix et les dernières initiatives politiques en Europe ont enfin eu un effet positif sur les marchés. La décrue des taux souverains européens découlant de l’action de la BCE, a largement profité aux valeurs financières européennes (+10,1 % en janvier). Contrairement aux pronostics des stratèges, qui privilégient toujours les secteurs défensifs (télécoms, pharmaceutiques, utilities…), ce sont les secteurs les plus cycliques (automobile, construction, sidérurgie et non-ferreux…) qui ont été les plus rentables. Globalement, nous évitons les actions financières dont les trois défis (reconstitution des fonds propres, redéfinition des business models et affranchissement des aides d’Etat) restent d’actualité et nuancent fortement leur apparente faible valorisation. Aujourd’hui, l’heure reste à la prudence. Non seulement le «tout à l’austérité» européen risque d’entraîner l’économie dans un cercle vicieux, mais les avertissements sur résultats se multiplient, à l’instar de Philips (-5,1 %), Procter & Gamble (-5,5 %), Tesco (-20,8 %),… Malgré tout, nous vous conseillons d’intégrer progressivement dans votre portefeuille des valeurs cycliques exagérément dépréciées, comme par exemple ArcelorMittal (-8,9 %) ou Nyrstar (+17 %).

 

Corollaire de la baisse de l’aversion au risque, les marchés émergents (+11 % en moyenne) ont récupéré en un mois 60 % de leurs pertes de 2011. Ils ont donc à nouveau attiré les capitaux, d’autant plus que les problèmes inflationnistes semblent sous contrôle, laissant augurer des politiques monétaires plus expansionnistes, favorables aux marchés boursiers. Notre préférence va aux actions chinoises, mais les actions indiennes, russes et brésiliennes sont aussi intéressantes dans une optique de plus long terme.

 

Aujourd’hui, avec des bénéfices par action 2011 qui devraient en moyenne renouer avec leurs niveaux de 2007 et des entreprises plus solides et plus rentables que jamais, la faiblesse relative des taux obligataires par rapport aux rendements de dividende plaide pour les actions.
Au cours de 2011, nous avons d’ailleurs progressivement augmenté le poids des actions dans notre portefeuille neutre à dix ans. Après avoir limité les dégâts en 2011 (avec un recul de «seulement» 2,4 %), celui-ci a offert un rendement de 4,4 % en janvier.

 

Les Bourses mondiales en un clin d’oeil (31/01/12)


Bourse de (1)
           Evolution (%) sur (2)

P/E (3)
1 mois
1 an
5 ans
Europe
5.8
-7.6
-4.2
10.4
Zone euro
6.0
-12.9
-6.6
10.2
Belgique
1.5
-9.6
-8.6
14.4
Pays-Bas
3.9
-13.5
-6.4
9.4
Allemagne
9.8
-7.3
-1.7
10.1
France
5.7
-12.3
-5.4
10.3
Grande-Bretagne
4.1
0.9
-2.7
9.9
Suisse
2.0
1.1
0.7
12.3
Italie
6.3
-19.6
-11.9
9.4
Espagne
0.5
-14.4
-8.1
9.2
Portugal
-1.4
-24.4
-10.1
11.9
Etats-Unis
4.2
8.5
0.7
11.8
Canada
5.0
-1.7
5.2
14.3
Australie
8.5
4.2
5.3
12.8
Japon
3.3
-3.3
-4.9
14.2
Brésil
13.2
0.7
12.1
11.5
Europe de l’Est
13.7
-11.6
-3.8
7.5
Inde
20.4
-10.3
2.1
17.3
Hong-Kong
7.1
-5.6
2.4
10.0

(1) Indices return Datastream; (2) En euro sur base annuelle;
(3) Rapport Cours/bénéfice courant (hors éléments exceptionnels).

 

Les secteurs mondiaux en un clin d’oeil (31/01/12)

Secteurs (indices mondiaux) (1)
        Evolution (%) sur (2)
P/E (3)
1 mois
1 an
5 ans
Financier
8.8
-8.6
-8.2
10.5
Biens de consommation
3.7
9.3
4.7
14.7
Alimentation et boissons
1.0
14.5
8.8
17.3
Distribution
2.6
11.3
3.5
16.5
Santé & pharmacie
1.8
15.5
2.8
17.0
Pétrole & gaz
5.2
2.2
4.1
10.2
Serv. aux collectivités
1.0
-5.8
-2.1
13.7
Chimie
8.7
-1.0
8.8
12.9
Automobile
11.3
-2.9
0.0
8.6
Sidérurgie, non-ferreux
13.4
-13.1
3.3
11.7
Construction
9.1
-5.4
-4.2
13.9
Immobilier
8.1
0.6
-5.9
10.2
Industries, services div.
7.8
-1.6
1.6
13.2
Médias
4.3
3.8
-2.2
15.6
Voyages & loisirs
5.6
6.3
-0.8
17.2
Opérateurs télécom
0.0
5.5
1.7
13.9
Haute technologie
7.2
3.3
2.8
15.0

(1) Indices return Datastream; (2) en euro sur base annuelle;
(3) Rapport Cours/bénéfice courant (hors éléments exceptionnels).

Partagez cet article