Analyse
Republic Airways : le ciel se dégage il y a 6 ans - vendredi 3 février 2012

La restructuration de la filiale Frontier donne des résultats plus satisfaisants que prévu.

Cela devrait accélérer la recherche d'un repreneur.
Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Au 4ème trimestre 2011, le résultat net a été plombé par des charges exceptionnelles (4,80 USD par action avant impôts), liées en grande partie à une réduction de la valeur actuelle estimée de la flotte de Republic. Compte non tenu de ces charges, l'exercice 2011 se solde par un bénéfice de 0,06 USD par action, alors que nous anticipions une perte de 0,20 USD. Cette belle performance est due aux résultats meilleurs que prévu de la filiale Frontier Airlines, qui, rappelons-le, fait l'objet d'une lourde restructuration. Au 4ème trimestre, cette restructuration a été plus payante que prévu. C'est une (très) bonne nouvelle car cela devrait faciliter la cession (prévue d'ici la fin de l'année) de Frontier, dans des conditions financières acceptables. Une fois cette opération achevée, Republic pourra de nouveau focaliser ses efforts sur son métier historique, à savoir l'exploitation des vols pour compte des compagnies tierces, une activité moins risquée (contrats de longue durée, moindre exposition à la volatilité des cours de pétrole) et plus rentable. Compte tenu de ces perspectives plus favorables, nous relevons nos prévisions de bénéfice par action de 0,40 à 0,50 USD pour 2012 et de 0,60 à 0,70 USD pour 2013.

 

Cours au moment de l'analyse : 6,22 USD

 

Republic Airways est une compagnie aérienne régionale qui assure chaque jour environ 1 600 vols de courte distance entre 128 villes, dans 47 Etats américains, au Canada, au Mexique et au Costa Rica; opérait autrefois uniquement pour le compte de compagnies qui étaient ses clientes; travaille maintenant aussi pour son compte propre, au travers de la marque Frontier.

 

Partagez cet article