Analyse
Ageas veut éviter la prescription il y a 5 ans - jeudi 22 mars 2012

L’assureur veut éviter que ses anciens administrateurs ne partagent plus les responsabilités du passé, si le groupe devait être condamné par une des procédures en cours. Car le délai de prescription de cinq ans approche.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !