Analyse
Atenor : le dividende dans la balance il y a 5 ans - mercredi 14 mars 2012

Le groupe immobilier belge fait face à un dilemme. Faut-il encore payer de gros dividendes pour fidéliser l'actionnaire ? Ou réduire drastiquement le taux de distribution des bénéfices pour mener à bien plus de projets, sans dégrader le bilan ?

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !