Analyse
Fluxys : rendement du dividende : 20 % net ! il y a 5 ans - vendredi 16 mars 2012

Le spécialiste belge du gaz paie un séduisant dividende exceptionnel.

Faut-il acheter ce titre, si peu risqué qu'on le considère comme une quasi-obligation ?
Non. Dans le secteur, nous préférons Elia (conserver mais pas acheter).
Et pour jouer la sécurité, cantonnez vous dans les placements à taux fixe.

 

Vu que l'activité de Fluxys (gestion du transport de gaz) se limite à la Belgique et que ses tarifs sont régulés, l'évolution de son bénéfice est sans surprise. L'action est ainsi une quasi obligation, comme celle d'Elia (gestion de réseaux de transport d'électricité). Le dividende exceptionnel de 450 EUR net annoncé par Fluxys est pour lui un moyen de rééquilibrer sa situation par rapport à l'exigence du rapport fonds propres/dettes prévu par le régulateur, et de faire remonter du cash vers sa société mère (non cotée), qui en a besoin pour ses projets à l'étranger. Le dividende 2011 ordinaire (216 EUR) offre certes un rendement de 6,5 % net mais constitue 100 % du résultat 2011, flatté par des éléments non récurrents (sans eux le rendement serait de 4,3 %). Elia n'offre que 3,4 % mais, contrairement à Fluxys, ses activités à l'étranger lui permettent de se développer et de diversifier le risque lié à la régulation des tarifs ; son dividende ne représente que 2/3 de son bénéfice et croîtra encore ces prochaines années, ce qui ne sera pas le cas de Fluxys. De plus, 10 % seulement de Fluxys étant aux mains du public, le titre est beaucoup moins liquide qu'Elia.

Partagez cet article