Analyse
Frigistar dépose le bilan il y a 5 ans - mardi 27 mars 2012

Les faillites continuent sur le Marché libre. Depuis l’ouverture de ce segment très volatile de la Bourse de Bruxelles, le distributeur de réfrigérateurs Frigistar est la huitième société cotée qui subit ce triste sort.

Chute abrupte

Les choses peuvent aller très vite. C’est fin décembre 2010 que Frigistar a été introduit sur le Marché libre de Bruxelles (ticker FRIG). Et voici la société à présent déjà disparue. Sa cotation est supprimée depuis le 15 mars. Les actions Frigsitar ne peuvent plus être négociées. Elles sont tout bonnement sans aucune valeur.

 

Cette faillite n’est pas vraiment une surprise. L’an passé, Frigistar avait déjà cherché des solutions auprès de ses créanciers, suite à divers revers (décès de son fondateur, retour de nombreux appareils défectueux), qui avaient induit des charges financières difficiles à supporter.

Eviter le Marché libre

Depuis la création du Marché libre d’Euronext Bruxelles en 2005, pas moins de huit sociétés cotées ont dû fermer boutique. C’est énorme. Il est de plus en plus évident que trop de sociétés franchissent trop lestement le pas de la cotation en Bourse. Elles voient dans le Marché libre un moyen de disposer facilement de capitaux, sans devoir trop s’inquiéter de règles contraignantes. Mais il est aussi clair que de plus en plus d’investisseurs se rendent compte que ce segment de marché est beaucoup trop risqué. Les volumes qui y sont négociés sont en forte baisse. De notre côté, compte tenu de ce risque élevé, nous restons totalement à l’écart.

Partagez cet article