Analyse
La semaine en Bourse il y a 5 ans - lundi 19 mars 2012

Tant aux Etats-Unis qu’en Europe, les Bourses ont été à la fête la semaine passée, après une série de nouvelles toutes accueillies positivement. Les marchés américains ont notamment été rassurés par de solides ventes de détail.

• Déjà dopés par les chiffres de ventes de détail, qui confirment que l’économie américaine se redresse plus vite que prévu, les indices ont aussi reçu un coup de pouce des valeurs bancaires américaines, après que la banque centrale américaine a publié le résultat des tests de résistance. Les banques qui ont réussi ce test pourront, si elles le souhaitent, accorder une meilleure rémunération à leurs actionnaires sous forme de dividende et/ou rachats d’actions. JP Morgan (+8,6 %) et Wells Fargo (+7 %) ont d’ores et déjà annoncé vouloir revaloriser leur dividende. Bank of America a gagné 21,7 % (conservez).

• Le fort courant acheteur a propulsé les indices à des niveaux élevés. L’indice S&P 500 a gagné 2,4 %. Et à plus de 3 000 points, le Nasdaq (+2,2 %) est à son plus haut depuis douze ans. Il a bénéficié de la forte hausse du poids lourd de la cote, Apple (+7,4 %, conservez), qui poursuit son envolée, entretenue par le démarrage de l'iPad3, et qui va par ailleurs distribuer un premier dividende. Le secteur des semi-conducteurs (+1,6 %) a suivi la même tendance haussière, tirée par des commentaires positifs d'investisseurs influents dans le secteur et par la poursuite du rebond des valeurs cycliques. Selon nous, le trimestre en cours marquera un point bas pour l'activité du secteur. Nous restons à l’achat sur Intel (+2,4 %), TriQuint (+5,4 %) et Melexis (+3,6 %). Conservez Texas Instruments (+2,3 %). Vendez ARM Holdings (+1,1 %) et ASML Holding (+3,3 %). STMicroelectronics (+6,9 %) a profité de rumeurs selon lesquelles la coentreprise active dans les puces pour téléphones mobiles ST-Ericsson, en difficulté, pourrait devenir la cible d'une OPA. Conservez.

• L’optimisme prévaut aussi en Europe, où les investisseurs semblent rassurés. Le Stoxx Europe 50 a bondi de 2,4 % et Bruxelles, portée notamment par Bekaert (+15,7 %, vendez), a engrangé 3,7 %. Hors Bel 20, KBC Ancora a gagné 13 %. Conservez. La palme revient cependant à Francfort (+4 %) grâce aux valeurs industrielles E.ON (+9,5 %, conservez), Man (+7,1 %) et Siemens (+6,3 %, vendez).

Partagez cet article