Analyse
Les marchés financiers en février : les Bourses poursuivent sur leur lancée il y a 5 ans - mardi 6 mars 2012

En février, l’investisseur bousier a engrangé un rendement moyen de 3 % (en euro). L’aversion au risque s’est encore un peu atténuée et les secteurs les plus cycliques (automobile, technologie, construction, chimie,…) ont tiré la tendance.

Quelques doutes

Alors qu’il est désormais évident que la zone euro, plombée par son chômage record et ses politiques d’austérité, sera en récession en 2012, les investisseurs continuent d’être rassurés par la performance de l’économie américaine (retour du PIB au niveau de mi-2010, après une croissance de 3 % au quatrième trimestre) et par la poursuite, sur fond d’inflation maîtrisée, des politiques monétaires accommodantes de bon nombre de marchés émergents. Le marché américain – près de ses sommets de 2008 mais bon marché – reste, à côté des marchés britannique et chinois, parmi nos favoris. A titre de diversification, nous vous conseillons depuis peu d’intégrer aussi la Pologne en portefeuille.

 

Depuis les creux de la fin de l’été 2011, les Bourses mondiales ont rebondi en moyenne de 23 % en EUR. Mais depuis quinze jours, la tendance est à nouveau plus hésitante. Le deuxième plan d’aide à la Grèce (237 milliards d’euros) a finalement été avalisé en échange d’un nouveau plan d’austérité. Mais, outre les multiples conditions qui doivent encore être remplies pour en garantir son application, les marchés craignent de plus en plus un nouveau dérapage des comptes publics grecs, alors que le pays entame sa cinquième année de récession et que le soutien du peuple à ses politiques apparaît très incertain.

 

Les Bourses mondiales en un clin d’oeil (29/02/12)


Bourse de (1)
  Evolution (%) sur (2)

P/E (3)
1 mois
1 an
5 ans
Europe
4.6
-5.6
-3.0
11.2
Zone euro
4.5
-10.8
-5.6
11.1
Belgique
3.2
-8.3
-7.6
17.1
Pays-Bas
3.5
-12.5
-5.7
10.2
Allemagne
5.8
-4.1
-0.5
10.7
France
5.1
-10.4
-4.3
11.2
Grande-Bretagne
3.2
1.2
-1.8
10.3
Suisse
2.6
1.4
1.8
13.2
Italie
3.8
-18.1
-10.9
10.0
Espagne
0.2
-15.6
-7.7
10.4
Portugal
6.3
-21.4
-9.3
12.5
Etats-Unis
2.1
8.0
1.8
12.3
Canada
1.5
-6.3
5.6
15.4
Australie
0.8
1.7
5.1
13.4
Japon
1.8
-5.2
-5.0
17.3
Brésil
3.9
1.8
13.8
12.0
Europe de l’Est
5.9
-9.2
-2.3
7.7
Inde
3.3
-4.8
5.0
18.1
Hong-Kong
5.7
2.7
4.3
10.8
(1) Indices return Datastream; (2) En euro sur base annuelle;
(3) Rapport Cours/bénéfice courant (hors éléments exceptionnels).

 

Le prix du baril, au plus haut depuis mai 2011, inquiète également les investisseurs. Il ne cesse de grimper sous l’effet des craintes de perturbation de l’approvisionnement en provenance du Moyen-Orient. Si cela pourrait peser sur les coûts des entreprises, c’est par contre une bonne nouvelle pour les spécialistes de l’exploration pétrolière.
Achetez Chevron (+5,8 %), Total (+3,2 %) ou, si vous acceptez un risque plus élevé, BP (+4,6 %).

 

Reste à voir aussi si le nouveau ballon d’oxygène offert aux banques par la BCE va enfin détendre le marché du crédit, capital pour relancer l’économie de la zone euro. Car si la première opération de décembre a soulagé les financières en quête de refinancement (+16 % depuis le début de l’année en Europe) et eu un impact certain sur le marché de la dette souveraine, l’effet positif escompté sur l’offre de crédit ne s’est par contre jamais matérialisé.
Enfin, en ce concerne les résultats des entreprises, le bilan est globalement neutre. Jusqu’ici, on compte quasi autant de déceptions que de bonnes surprises.

 

Les secteurs mondiaux en un clin d’oeil (29/02/12)

Secteurs (indices mondiaux) (1)
Evolution (%) sur (2)
P/E (3)
1 mois
1 an
5 ans
Financier
4.1
-6.7
-6.9
11.7
Biens de consommation
4.0
12.0
5.8
16.0
Alimentation et boissons
2.5
16.3
9.7
18.8
Distribution
1.6
12.4
4.1
17.0
Santé & pharmacie
-0.3
13.0
3.4
16.3
Pétrole & gaz
4.0
0.9
5.7
10.1
Serv. aux collectivités
1.6
-4.4
-1.9
14.1
Chimie
3.5
0.2
9.7
14.1
Automobile
4.8
1.0
1.0
9.6
Sidérurgie, non-ferreux
0.3
-14.8
2.7
12.1
Construction
3.7
-2.1
-3.5
15.0
Immobilier
2.8
2.9
-5.2
11.7
Industries, services div.
2.8
0.7
2.3
14.4
Médias
3.1
0.9
-0.7
16.1
Voyages & loisirs
1.3
8.7
-0.2
17.7
Opérateurs télécom
1.3
5.5
2.3
14.7
Haute technologie
5.1
8.4
4.6
16.1
(1) Indices return Datastream; (2) en euro sur base annuelle;
(3) Rapport Cours/bénéfice courant (hors éléments exceptionnels).

 

Les actions toujours intéressantes

Aujourd’hui, alors que le danger d’un effet domino lié à la tragédie grecque s’est fort atténué (taux souverains des pays du sud de l’Europe orientés à la baisse, mesures crédibles prises en Espagne et en Italie…), les valorisations des actions restent intéressantes. Tant d’un point de vue relatif (par rapport aux obligations sans risque) que d’un point de vue absolu (les rapports cours/bénéfices intègrent déjà de potentielles nouvelles révisions à la baisse des attentes bénéficiaires). Nous continuons à les intégrer généreusement dans nos différents portefeuilles.

Partagez cet article