Analyse
Picanol : belle année mais pas de dividende il y a 5 ans - lundi 12 mars 2012

2011 a été une année record, le belge dispose de finances saines et d’une montagne de liquidités. Mais, très axé sur l’exportation, il souffrira en 2012 de la volatilité de l’économie.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !