Analyse
Prudential : l'Asie reste le moteur il y a 5 ans - vendredi 16 mars 2012

L'assureur britannique bénéficie du dynamisme des marchés asiatiques, où il est très bien implanté.

La zone restera bien orientée en 2012 et 2013. L'action reste correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

Malgré un second semestre moins dynamique que le premier, Prudential publie un bénéfice par action de 58,8 p., en hausse de 4 % par rapport à 2010. Mais cette faible progression ne doit pas occulter les nouveaux progrès de l'assureur dans son développement, ainsi que les avancées qu'il a réalisées pour atteindre ses objectifs à l'horizon 2013. En Asie, le bénéfice opérationnel, qui avait déjà progressé de 24 % en 2010, a encore bondi de 32 % (nettement mieux qu'attendu). Les 930 millions visés à l'horizon 2013 sont donc à portée de main. Les besoins de l'Asie demeurent importants, au fur et à mesure que se développe une classe moyenne soucieuse d'épargne. Les objectifs du groupe en Asie seront toutefois plus difficiles à atteindre si les économies locales venaient à ralentir plus fort qu'attendu, dans le sillage de la Chine. Un scénario que nous ne craignons pas. C'est plutôt la santé économique du Royaume-Uni qui continue de nous inquiéter. La croissance de l'économie y demeurera faible, au moins en 2012 et en 2013, ce qui pèsera encore sur les ventes d'assurance-vie. Les ventes y ont reculé de 9 % en 2011. Nous relevons notre prévision de bénéfice par action à 62 p. pour 2012 (contre 54 auparavant) et 66 p. pour 2013 (contre 60).

 

Cours au moment de l'analyse : 792,50 pence

 

Prudential est un assureur anglais spécialisé en assurance-vie et en gestion d’actifs. Il est présent en Europe, aux Etats-Unis, ainsi qu’en Asie, son axe principal de développement (23 % du bénéfice opérationnel). Sa tentative de prendre le contrôle de l’assureur Chinois AIG début 2010 a échoué.

 

Partagez cet article