Analyse
Accor recentre ses activités il y a 5 ans - vendredi 25 mai 2012

Même si de lourdes charges sont à attendre à court terme, la cession des hôtels Motel 6 est une bonne nouvelle pour l’actionnaire.

La remontée de plus de 30 % du cours depuis janvier est toutefois trop rapide à notre goût.
Action chère.
Vendez.


Dans le cadre de sa réorganisation basée sur l’accroissement des marges, le numéro un européen de l’hôtellerie vient de céder Motel 6 – ses hôtels économi-ques aux Etats-Unis – à un fonds d’investissement. Une scission qui cadre avec sa stratégie de sortir des marchés les moins rentables. La tran-saction est importante (1,5 milliard d’euros), mais contraindra Accor à enregistrer une charge exceptionnelle en 2012. Pour l’année en cours, nous tablons sur une perte de ±0,51 EUR par action. La marge opérationnelle va quant à elle progresser (loyers divisés par deux et baisse de l’endettement). Nous relevons nos prévisions de bénéfice par action à 1,70 EUR pour 2012 (contre 0,57 EUR auparavant) et à 1,87 EUR pour 2013 (contre 0,62). L’opération doit permettre à Accor de se réorienter vers le moyen et haut de gamme, ainsi que sur les marchés asiatique et sud américain, plus dynamiques que l’Europe. A terme, reste à voir si le groupe parviendra effectivement à percer davantage dans les pays émergents (en Asie Pacifique et en Amérique latine) pour combler les faibles perspectives en Europe (croissance molle, forte concurrence).

 

Cours au moment de l'analyse : 25,36 EUR

 

Accor est le premier groupe hôtelier européen. La précédente crise l’a contraint à se recentrer sur son cœur de métier et à se désengager des activités titres services, service à bord des trains etc.


Partagez cet article