Analyse
Vivendi exagérément pénalisé il y a 5 ans - lundi 21 mai 2012

Nous confirmons nos prévisions.

Action bon marché.
ACHETEZ.

 

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires a perdu 1,5 % (sur base comparable) et le bénéfice opérationnel a reculé de 5,8 %.,

Le chiffre d’affaires de l’activité de téléphonie française (SFR) a baissé de 4,2 % et ne ressent pas encore pleinement la concurrence renforcée par Iliad (Free Mobile). Mais cela viendra au cours des prochains trimestres, de sorte que Vivendi devra renforcer ses baisses de coûts.

A l'inverse, le recul de 19,1 % du chiffre d’affaires de l'activité jeux vidéo (Activision Blizzard) n'est pas préoccupant (il est dû au timing de la sortie de nouveaux jeux)
Nous prévoyons toujours un bénéfice par action de 1,80 EUR en 2012 et de 1,85 EUR en 2013 (en te-nant compte de la distribution d'une action gratuite pour 30 détenues).
La rumeur évoque une scission du groupe, qui pourrait mieux souligner la hausse de la valeur des activités. Mais nous n’y croyons guère.
Quoi qu’il en soit, le titre a été exagérément pénalisé lors de la publication des résultats 2011 (avec l'an-nonce des effets concurrentiels de la nouvelle offre de Free) et offre un rendement sur dividende de 7,7 % brut.

Cours au moment de l'analyse : 13,19 EUR

 

Vivendi est un groupe français actif dans les télécoms (SFR, Telecom Maroc, GVT au Brésil), la musique, la télévision et les jeux vidéo.

 

Partagez cet article