Analyse
Vivendi : enfin un recentrage ? il y a 5 ans - vendredi 29 juin 2012

Des évolutions structurelles sont évoquées.

Le projet est vague mais pourrait bénéficier aux actionnaires. Action bon marché.
ACHETEZ.

 

Le groupe évoque des changements structurels, sans en dire davantage. Mais qu'il s'agisse de cessions ou d'une scission en plusieurs entités, ce sera une bonne chose. Car d'une part la coexistence actuelle d'activités aux faibles synergies (télécom, TV, musique, jeux vidéo) alourdit les coûts et créé une opacité qui inhibe le cours. Et d'autre part, le groupe doit être attentif à sa situation financière, menacée par sa dette, issue d'une phase expansionniste. Malgré sa recherche de croissance dans des zones prometteuses (Brésil, Afrique, Asie…), il récolte toujours la majorité de ses revenus en Europe et surtout en France ; son principal actif, l'opérateur télécom SFR, y souffre des pressions réglementaires et de la concurrence (arrivée de Free en mobilophonie) ; des économies supplémentaires devront donc y être dégagées. Dès lors, les investissements à consentir pour développer l'activité pourraient menacer le dividende, ou aggraver le coût de la dette. Au vu des difficultés rencontrées ces dernières années pour augmenter le bénéfice par action, ce ne serait pas une bonne nouvelle. Dans l'attente de précisions quant à un recentrage, qui donnerait une bouffée d'oxygène, nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 1,80 EUR pour 2012 et 1,85 EUR pour 2013.

 

Cours au moment de l'analyse : 14,51 EUR

 

Vivendi est un groupe français actif dans les télécoms (SFR, Telecom Maroc, GVT au Brésil), la musique, la télévision et les jeux vidéo.

 

Partagez cet article