Analyse
ArcelorMittal : Action exagérément sanctionnée il y a 5 ans - vendredi 27 juillet 2012

Pour faire face à la crise, le groupe réduit son endettement et ses coûts opérationnels. A court terme, son horizon reste certes voilé, mais le marché sous-estime les perspectives de rebond. Sa sanction est exagérée.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !