Analyse
Compass : sommet historique il y a 5 ans - mardi 28 août 2012

Les parts de marché croissent toujours mais le prix élevé des matières premières pèsera sur le résultat.

Le titre est à son sommet historique, mais correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Le britannique passe la crise sans embûche. Son volume d'activité est au sommet et il conclut encore de gros contrats (grandes universités américaines, pour 10 ans). Ses prix et sa flexibilité (adapter la demande jour après jour) séduisent toujours davantage. L'évolution des volumes et des marges pousse le groupe à se montrer confiant. Mais cet optimisme doit être nuancé, vu le renchérissement des denrées alimentaires (maïs, blé, soja, sucre…). Les marges de Compass sont faibles et la hausse des charges pourrait peser lourd sur la rentabilité. De plus, dans le contexte actuel, pas facile de renégocier les contrats à la hausse. Toutefois, l'ampleur des volumes devrait faire grimper le résultat (à un rythme certes moins élevé que les années précédentes). Nous réduisons légèrement nos prévisions de bénéfice par action à 39,44 p. pour l'exercice en cours, qui sera clôturé le 30/09 (contre 41,56 p. précédemment) et à 41,03 p. pour le suivant (contre 44,15). Nous relevons cependant notre prévision de dividende (compte tenu de la fin du programme de rachats d'actions et du niveau de dette modéré) ; nous tablons à présent sur un dividende de 20 p. brut pour l'exercice en cours (contre 19,5 auparavant) et de 20,5 p pour le suivant (contre 20).

 

Cours au moment de l'analyse : 706,00 pence

 

Le britannique Compass fournit aux quatre coins du monde des repas aux collectivités (entreprises et administrations; écoles, hôpitaux et maisons de repos; …). Leader mondial de son secteur.

 

Partagez cet article