Analyse
KPN : changement de conseil il y a 4 ans - mercredi 19 décembre 2012

Le cours a perdu 15 % à l'annonce d'une réduction du dividende et du montant dépensé pour les licences 4G aux Pays-Bas.

Nous avons changé notre conseil. Ne conservez plus.
VENDEZ.

 

Pourtant très endetté, KPN a dépensé 1,4 milliard d'euros pour acquérir des licences 4G aux Pays-Bas (internet mobile à haut débit). Le prix étant plus élevé qu'attendu, il n'y aura pas de dividende final cette année et le dividende pour 2013 se limitera à 0,03 EUR brut En revanche, le groupe confirme ses objectifs opérationnels 2012. Le pari est osé, car le groupe se place ainsi dans une situation financière délicate, pour améliorer son offre sur son marché national et inverser la tendance de son résultat opérationnel (-6 % en 2011,
-11 % sur les 9 premiers mois de 2012). Nous sommes sceptiques, d'autant qu'un troisième concurrent redoutable apparaît aux Pays-Bas (Tele2) et qu'en Allemagne (26 % du chiffre d'affaires), la situation n'est pas meilleure (résultat opérationnel : -9 % au troisième trimestre, part de marché qui ne progresse plus). Notons en outre que la cession de la filiale belge BASE (6 % du chiffre d'affaires) pourrait revenir à l'ordre du jour pour renflouer les caisses. La récente présence dans le capital (à 28 %) d'America Movil et son président Carlos Slim pourrait accélérer les choses. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 0,79 EUR pour 2012, 0,75 EUR pour 2013 et 0,66 EUR pour 2014.

 

Cours au moment de l'analyse : 3,764 EUR

 

KPN, premier opérateur télécom aux Pays-Bas, est aussi troisième opérateur mobile en Allemagne et en Belgique respectivement avec ses filiales E+ et Base.

 

Partagez cet article