Analyse
Novartis : amélioration en 2014 il y a 5 ans - vendredi 25 janvier 2013

Novartis se montre confiant pour l'après 2013, qui sera une année difficile.

Cela confirme nos attentes. Malgré la hausse, le potentiel du cours n'est pas entièrement épuisé.
ACHETEZ.

 

Les résultats annuels sont au dessus de nos attentes, avec des ventes stables (hors effets de change) et un bénéfice par action à 3,68 CHF, en hausse de 9 % par rapport à 2011, marquée par de fortes charges. Comme prévu, 2013 s'annonce difficile, avec la concurrence des génériques sur le Diovan (hypertension) et le Zometa (ostéoporose) et les problèmes temporaires des autres activités. Seul Alcon (ophtalmologie), dont les ventes ont augmenté de 5 %, devrait continuer à servir de locomotive, avec l'avis favorable reçu en Europe du Jetrea. A moyen terme, le chiffre d'affaires devrait gagner au moins 5 % en 2014 et 2015. Le suisse peut en effet compter sur la croissance de produits innovants tels que Gilenya (sclérose en plaque) ou sur le Bexsero, le premier vaccin (récemment approuvé) contre la principale cause de méningite en Europe. 20 demandes d'homologation sont aussi prévues ces deux prochaines années. Par ailleurs, le dividende 2012 a gagné 2 %, à 2,3 CHF (rendement de 3,7 %). Enfin, le président du conseil d'administration quittera bientôt ses fonctions. Il est encore trop tôt pour y voir un changement de stratégie. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 3,7 CHF pour 2013 et 4 CHF pour 2014.

 

Cours au moment de l'analyse : 62,15 CHF

 

Novartis est un groupe pharmaceutique suisse, diversifié et présent sur cinq segments : les médicaments sur ordonnances, les vaccins et diagnostics, les génériques, les médicaments en vente libre et l’ophtalmologie (Alcon).

 

Partagez cet article