Analyse
Le Dow Jones à la chasse aux records il y a 4 ans - mercredi 6 février 2013

Rien que depuis le début de cette année, il a grimpé de plus de 6 % en dollar. Et depuis le dernier creux de mi-novembre, sa hausse est même de près de 10 %.

Mais sur la même période, le dollar a subi un important recul par rapport à l’euro, ramenant la progression du Dow Jones à 3,1 % depuis le début de l’année et à 4,6 % depuis la mi-novembre. Profitez de cette dévaluation du dollar pour renforcer vos positions en actions américaines, dont certaines sont nos favorites . Vous pouvez aussi y investir en sicav.  Consultez notre stratégie pour savoir dans quelles proportions. 

 

Indice de cours

L’indice boursier Dow Jones a vu le jour à la fin du 19e siècle. Depuis lors, il est un des indices américains les plus importants, aux côtés du S&P500 et du Nasdaq. Le Dow Jones est composé de 30 grandes actions américaines (pas nécessairement les plus grandes, car Apple p. ex. n’en fait pas partie). Il s’agit d’un indice dirigé par les prix (indice de cours) : il est déterminé par les cours absolus des actions qui le composent, sans aucune pondération. Ainsi, une action qui cote à 100 USD aura toujours plus de poids que celle qui cote à 50 USD, quelles que soient les différences entre ces deux titres par ailleurs.

 

Pourquoi tous ces records ?

Ces dernières semaines, l’optimisme s’est emparé des marchés boursiers aux Etats-Unis. L’indice Dow Jones va ainsi de record en record et s’approche de 14 000 points. C’est dû d’abord à la publication d’indicateurs économiques qui se sont avérés positifs (à l’exception de la baisse du PIB américain au quatrième trimestre 2012). C’est grâce aussi à la publication de résultats trimestriels plutôt encourageants par diverses entreprises, qui ont motivé les investisseurs à revenir vers les Bourses.

 

Encore du potentiel ?

Malgré ses récentes hausses, la Bourse américaine n’est pas encore chère. Elle offre de meilleures perspectives de rendement que les Bourses européennes et bénéficie d’une moins forte volatilité. A moyen et long terme, elle a encore du potentiel. Il est vrai cependant que vu la rapidité de la récente hausse, une certaine pause est à prévoir à court terme. Elle ne sera toutefois que normale et même plutôt bienvenue. Car toute Bourse qui s’envole trop rapidement est très souvent rattrapée par les événements et se voit ensuite contrainte de renouer avec les lois de la pesanteur.


Partagez cet article