Analyse
Atenor : le dividende restera stable il y a 5 ans - mercredi 13 mars 2013

Le dividende sera payé, au choix, en cash ou en actions mais restera de 1,50 EUR net, soit un rendement net de près de 4,5 %.

Il devrait en être de même ces prochaines années. 2013 sera une année clé pour le portefeuille de projets. Action bon marché.
ACHETEZ.

 

Sans surprise, 2012 clôture sur un bénéfice limité (-16,4 %, à 1,88 EUR par action), ce qui reste satisfaisant vu la suroffre actuelle du marché immobilier des bureaux à Bruxelles. Comme en 2011, l'an 2012 a été porté par le projet Up-site (80 000 m² de logements et bureaux, le long du canal à Bruxelles). Il ne reste plus qu'un bloc de bureaux sur quatre à vendre (±10 000m²) et les premières ventes de logements ont contribué aux bénéfices. Les réservations des appartements (tour de 42 étages en construction) atteignent 50 % et Atenor vise 65 % d'ici fin 2013. Après une année 2012 de transition, 2013 ne sera pas encore marqué par l'envolée des bénéfices. Mais 4 projets sont en phase de construction et de commercialisation, dont les projets à Budapest et Bucarest, qui seront sans doute (très) peu rentables, mais où les choses se profilent enfin un peu mieux (premier bail signé pour 650 m² à Bucarest !). Ils généreront des liquidités, pour assurer le financement d'autres projets et stabiliser le dividende. Et pour les 7 autres projets, bon nombre de démarches administratives aboutiront ces prochains mois (permis, décisions au niveau des règlements régionaux…).

 

Cours au moment de l'analyse : 33,25 EUR

 

Atenor est un promoteur immobilier belge (bureaux, résidentiel, retail) actif en Belgique, au Luxembourg et en Europe centrale. Face à la suroffre du marché des bureaux bruxellois, il s’est bien développé dans les projets résidentiels ces dernières années (41 % de son portefeuille).

 

Partagez cet article