Analyse
Cinq actions pour les plus audacieux il y a 4 ans - vendredi 1 mars 2013

Parmi les valeurs très dépendantes des aléas économiques, nous sélectionnons pour vous des favorites. Depuis notre dernière analyse, elles ont poursuivi leur remontée. Mais leur potentiel n’est pas épuisé.

Nous ne comptons plus que cinq favorites.
Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que ces titres ont un risque plus élevé que la moyenne.
A réserver aux audacieux !

 

En Europe, la réduction de l'aversion au risque entamée en 2012 s’est poursuivie début 2013. Les pays du Sud ont profité de la baisse des taux pour se financer à de meilleures conditions. Et aux USA, l’économie se reprend peu à peu. Les actions cycliques attirent dès lors de plus en plus d’investisseurs. Mais, avec les élections italiennes qui ont échoué sur une lourde incertitude, les Bourses ont chuté, rappelant ainsi de manière brutale la complexité de la crise européenne et soulignant que, si le potentiel des cycliques est important, leur risque reste supérieur à la moyenne.

 

Ne sont plus nos favorites...

– Peugeot (+0,9 % depuis le 24/12/12)
Le groupe a annoncé de lourdes charges au quatrième trimestre 2012. Et 2013 sera encore plus difficile que prévu pour le secteur auto.
– ArcelorMittal (-13 % depuis le 24/12/12)
L’annonce surprenante d’une augmentation de capital a semé le doute.

 

Nos cinq favorites

– Schnitzer Steel (-8,2 % depuis le 24/12/12)
Le sidérurgiste américain est notre nouveau favori. Ses atouts : ses usines en bord de mer (facilite les exportations), ses propres sources de matières premières (ferraille) et un bilan solide.
– Seaspan (+16 % depuis le 24/12/2012)
L’armateur a bien commencé 2013, après avoir signé des contrats à long terme et élargi sa base de clients.
– Tubacex (+14 % depuis le 24/12/2012)
Le spécialiste des tubes sans soudure a publié un résultat trimestriel conforme aux attentes et a profité de la hausse des prix du nickel (dont dépendent ses prix de vente). A présent, leur recul pèse sur son cours. Raison de plus pour prendre un pari.
– Nyrstar (-2,7 % depuis le 24/12/2012)
Le cours du spécialiste belge du zinc souffre de résultats 2012 inférieur aux attentes et de sa sortie du Bel 20. Mais il sous-évalue les perspectives.
– US Ecology (+12 % depuis le 24/12/2012)
Le groupe de traitements de déchets bénéficie toujours de l’amélioration de l’économie américaine.

Partagez cet article