Analyse
Intervest Offices & Warehouses : situation toujours difficile il y a 5 ans - mardi 9 avril 2013

Nous nous attendons à une baisse du bénéfice par action.

La prime est de l’ordre de 2,5 % et le rendement net de 6,7 %, mais celui-ci risque fort de baisser. La sicafi est donc comparativement bon marché, mais ses perspectives pour les prochaines années sont aussi maussades.
CONSERVEZ.

 

Le bénéfice 2012 de 1,71 EUR par action a été conforme à nos prévisions. Le dividende net qui sera payé en mai est de 1,32 EUR. Une option en titres sera offerte. Le taux d’occupation au 31/12/12 était inchangé par rapport à 2011 à 86 %, la légère hausse du taux des bureaux (61 % du portefeuille) ayant été annulée par une baisse du portefeuille logistique (39 %). La valeur du portefeuille inchangé a diminué de 2,4 %, essentiellement à cause de la baisse de valeur de Woluwé Garden et, de manière générale, de la partie bureaux (- 5,9 %), que n’a pas compensé la partie logistique (+ 3,8 %). La baisse de valeur de Woluwé Garden (± 10 % des rentrées locatives en 2012) s'explique par les importantes concessions locatives faites au locataire PwC pour le conserver neuf ans fermes dans l’immeuble. Un autre locataire important (Deloitte à Diegem ; ± 8 % des rentrées locatives en 2012) risque de partir, mais ses baux n'expirent que fin 2015 et 2016. La situation de la sicafi reste difficile, d’autant que le taux d’endettement de 51,2 % ne laisse guère de marge pour de nouvelles acquisitions.
La sicafi vient d’annoncer la vente d’un immeuble semi-industriel à Kortenberg (± 2,1 % du total), pourtant entièrement loué à la Communauté européenne jusque mi-2022, avec une plus-value de ± 15 %. Nous nous attendons à une baisse du bénéfice par action aux alentours de 1,60 - 1,65 EUR, et donc à une baisse du dividende.

 

Cours au moment de l’analyse : 19,65 EUR

 

Partagez cet article