Analyse
KPN : augmentation de capital il y a 4 ans - vendredi 12 avril 2013

L’approbation de l’augmentation de capital par les actionnaires a levé une part d’incertitude sur le titre.

Le marché est toujours trop optimiste quant à la capacité du groupe à se redresser durablement. L’action reste chère.

VENDEZ.

 

Les actionnaires ont donné leur feu vert pour une prochaine augmentation de capital de 4 milliards d’euros. Le but de l’opération est de permettre au groupe de faire face à ses engagements financiers, et non de relancer l'activité et créer de la valeur pour l’actionnaire. Et nous doutons que cela suffise pour redresser la situation. Le groupe est à la peine aux Pays-Bas (59 % des ventes), avec un résultat opérationnel qui reculera encore cette année (après -11 % en 2012, -8 % en 2011). La stabilisation espérée par le groupe pour 2014 nous paraît trop ambitieuse, vu le contexte économique difficile et l’émergence du concurrent suédois Tele2 (c’est pour lui couper l’herbe sous le pied que KPN s’est mis financièrement dans le rouge fin 2012 en achetant au prix fort des licences 4G aux Pays-Bas, pour améliorer son offre). Les perspectives d’activité en Allemagne et en Belgique ne sont pas beaucoup plus reluisantes. Alors que le dividende est normalement le principal attrait des valeurs télécoms, les actionnaires de KPN devront se contenter d’un dividende, symbolique de 0,03 EUR brut jusqu’en 2014.
Nous tablons sur un bénéfice par ac-tion de 0,38 EUR en 2013 et de 0,31 EUR en 2014.

 

Cours au moment de l'analyse : 2,96 EUR

 

KPN, premier opérateur télécom aux Pays-Bas, est aussi troisième opérateur mobile en Allemagne et en Belgique respectivement avec ses filiales E+ et Base.

 

Partagez cet article