Analyse
Sociétés américaines : le cash bat les records il y a 4 ans - jeudi 4 avril 2013

Fin 2012, le cash à disposition des sociétés américaines était à un niveau jamais égalé. Des sommes dont les sociétés ne savent parfois que faire…

Nous sommes toujours acheteurs d’actions ou de sicav d’actions américaines, qui offrent plus de potentiel que les européennes.

 

Nouveau record

Selon une étude de Moody’s Investor Services, fin 2012, les sociétés américaines cotées en Bourse (et non financières) détenaient ensemble une montagne de liquidités estimée à 1 450 milliards de dollars, soit 10 % de plus qu’un an plus tôt et un nouveau record absolu. A noter que le secteur technologique comptait pour 60 % de la hausse du cash disponible et que Apple détenait à elle seule 11 % du montant total (contre 9,5 % fin 2011).

 

Dividende en hausse

Tant mieux bien sûr pour ces sociétés qui ont la chance de détenir ces copieuses liquidités. Mais le problème c’est que, vu l’extrême faiblesse des taux d’intérêt, ces sommes ne rapportent rien.
Aussi, les sociétés riches de cash choisissent-elles souvent d’en faire profiter l’actionnaire, en lui distribuant un meilleur dividende ou en rachetant ses propres actions.
Et les investissements ? Il y en a, bien sûr. Mais ils sont consentis à un rythme qui n’égale pas celui de l’accumulation de liquidités. On peut cependant comprendre que, vu que l’économie des Etats-Unis sort tout juste de la crise, les entreprises préfèrent encore jouer la prudence en conservant un matelas de sécurité.

Partagez cet article