Analyse
Nordea : toujours une croissance prudente il y a 4 ans - jeudi 27 juin 2013

Depuis début 2013, le rendement de l’action est de 19,7 % (hausse du cours + dividende encaissé). Sur la même période, le secteur bancaire européen a reculé de 2,3 %. C’est grâce à la solidité de la banque et au bon niveau des profits.

A ce niveau, le titre est correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Nordea a annoncé la vente de ses activités en Pologne, où la régulation du secteur bancaire se fait plus contraignante. L’opération ne modifie pas substantiellement le périmètre de la banque (la Pologne assurait moins de 2 % du bénéfice brut) et n’est pas non plus le signe d’un changement de stratégie. Celle-ci vise toujours une croissance prudente. L’objectif premier du plan 2015 est de dégager un rendement sur fonds propres de 13 à 15 % (selon l’évolution des taux d’intérêt). Au premier trimestre, ce rendement sur fonds propres a été de 11,3 %. Pour atteindre son objectif de 13 à 15 %, la banque contrôle mieux ses coûts (en réduisant ses frais de fonctionnement, en diminuant le nombre d’agences et en les rendant plus productives). Elle compte aussi sur un nouveau recul des pertes sur les crédits non remboursés (il a été de 9 % sur les 12 derniers mois; à voir pour les prochains trimestres). Et elle bénéficie de la bonne tenue des économies scandinaves. Nous ne changeons momentanément rien à nos prévisions et tablons toujours sur un bénéfice par action de 6,80 SEK en 2013 et de 7 SEK en 2014.

 

 Cours au moment de l’analyse : 74,95 SEK


La banque scandinave Nordea est issue de la fusion de diverses banques suédoises, finlandaises, norvégiennes et danoises. Elle est surtout active en banque de détail. L’Etat suédois détient 20 % du capital.


Partagez cet article