Analyse
Actions chinoises : différents types il y a 4 ans - mercredi 21 août 2013

Sur les Bourses chinoises, toutes les actions ne sont pas logées à la même enseigne.

Depuis tout un temps déjà, nous sommes d’avis que les actions chinoises sont trop lourdement pénalisées et donc très bon marché. Elles sont présentes dans tous nos portefeuilles à concurrence de 10 %.
Vous pouvez y investir au travers de deux sicav qui investissent quasi exclusivement dans les actions chinoises cotées à Hong Kong :

Fidelity Funds - China Focus A EUR

GAM Star China Equity USD

 

Hong Kong

La Bourse de Hong Kong accueille surtout les grandes multinationales chinoises.
– Les actions H (on en dénombre 151) sont cotées en dollar de Hong Kong. Ce sont des titres de sociétés chinoises, globalement moins dépendantes de l’économie chinoise et en partie aux mains d’investisseurs étrangers. Les cinq plus grandes en termes de capitalisation sont des sociétés assez connues et ne sont pas sans rapport avec le monde de la finance : China Construction Bank, Industrial and Commercial Bank of China, Bank of China, Petrochina et Bank of Communications.
– Les Red Chips (on en compte 115) sont aussi cotées en dollar de Hong Kong. Ce sont des actions de sociétés chinoises qui sont pour la plupart aux mains des autorités. Les plus grandes Red Chips sont le groupe de téléphonie mobile China Mobile et la société pétrolière publique CNOOC.
– A noter que pas mal d’actions H et Red Chips sont aussi cotées à New York sous la forme d’un American depositary Receipt (ADR), en dollar américain.

 

Chine

Sur les autres Bourses chinoises, Shanghai et Shenzhen, on trouve aussi divers types.
– Les actions A sont des actions de sociétés chinoises cotées dans la devise locale (renminbi). Il s’agit surtout de petites et moyennes capitalisations qui, de manière générale, sont dépendantes du marché local. Ces actions A sont destinées à l’investisseur (particulier) local, mais aussi, depuis 2002 à certains institutionnels étrangers, bénéficiant d’une autorisation (les Qualified Foreign Institutional Investors ou QFII). Beaucoup de sociétés qui ont une action H ont aussi une action A à Shanghai et/ou à Shenzhen, de sorte que l’investisseur local puisse aussi prendre des positions sur ces grosses sociétés.
– Les actions B sont des actions de sociétés chinoises cotées en dollar américain ou en dollar de Hong Kong. Leur segment de marché a vu le jour dans les années 90, avec pour but de donner aux sociétés locales un meilleur accès aux capitaux étrangers. Depuis 2001, les actions B peuvent aussi être achetées par les chinois. Toutefois, avec le succès des actions cotées à Hong Kong et l’ouverture progressive des actions A aux étrangers, ce marché s’éteint peu à peu. Il est donc à présent très peu liquide et les investisseurs étrangers s’en éloignent de plus en plus. Il est possible qu’il finisse par disparaître complètement.

 

Partagez cet article