Analyse
Kraft Foods génère de belles liquidités il y a 5 ans - mercredi 7 août 2013

Cela devrait séduire l’investisseur.

Kraft Foods n’affiche pas le même profil de croissance que Mondelez, mais sa capacité à générer des liquidités devrait permettre un dividende régulier.
Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

 

Au deuxième trimestre, les ventes ont perdu 1,2 % par rapport à un an plus tôt (hors cessions et acquisitions). En cause, d’une part, le fait que Pâques était cette année au premier trimestre, et d’autre part la rationalisation du portefeuille produits. Mais le bénéfice est toujours au rendez-vous : la marge opérationnelle avoisine les 17 % (hors gain exceptionnel issu de l’ajustement du plan de pension). C’est moins que la concurrence, mais cela permet de dégager des liquidités confortables. La direction a d’ailleurs relevé son objectif de génération de trésorerie sur l’ensemble de 2013 (à 1,2 milliard de dollars, contre 1 milliard auparavant), grâce à une meilleure gestion des actifs (stocks et créances).
Le groupe Kraft n’a rien perdu de ses atouts : il est présent sur le marché le plus rentable au monde (USA + Canada), il bénéficie d’un solide portefeuille de marques (Oscar Mayer, Kraft, Maxwell House…), et il restitue le cash généré par un dividende élevé (2,00 USD brut prévus pour cette année).
Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 2,75 USD pour 2013 et à 2,90 USD pour 2014.


Cours au moment de l’analyse : 56,45 USD


Aux USA et en Canada, Kraft Foods Group est un des plus grands groupes agro-alimentaires sur le marché nord-américain. Occupant la quatrième position, il est présent dans les segments de l'épicerie, du fromage, des plats préparés ainsi que des boissons.



Partagez cet article