Analyse
Fiat : pas de très bonnes nouvelles il y a 3 ans - lundi 23 décembre 2013

Le groupe italien ne pourra sans doute plus compter autant qu’auparavant sur le Brésil.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !