Analyse
Deutsche Bank : report des objectifs ? il y a 3 ans - vendredi 24 janvier 2014

La banque allemande table sur une année 2014 difficile.

Le marché lui accorde une confiance injustifiée.
VENDEZ.

Pour investir dans le secteur financier, et si vous acceptez un certain risque, achetez plutôt Barclays Bank.

 

2013 a déçu
Pour le quatrième trimestre 2013, Deutsche Bank a publié une perte plus forte que ce que nous attendions (0,90 EUR par action), alourdie certes par des éléments non récurrents (coût des restructurations, des litiges), mais aussi par la faiblesse de l'activité, même en gestion d'actifs, en dépit d'une belle fin d'année 2013 en Bourse. Néanmoins, en matière de réduction de coûts, la banque est en avance sur ses objectifs.

 

Couteux litiges
Pour régler les litiges liés à la crise financière, alors que ses concurrents ont choisi de collaborer avec la justice, Deutsche Bank opte pour l'opposition (au risque de négliger son plan de développement !). La croissance de l'activité est dès lors à nouveau en question. Le groupe estime que 2014 sera difficile. Et nous pensons que ses objectifs 2015 pourraient être revus (mi 2014) si la croissance économique n'accélère pas et s'il faut de nouvelles provisions (les provisions existantes pourraient ne pas suffire pour les amendes et indemnités).

 

Faible confiance
Alors que les Bourses se sont reprises, on aurait pu compter qu'un acteur comme Deustche Bank, présent dans les activités de marché, en aurait profité. Aussi, un résultat décevant comme celui de 2013 a-t-il de quoi inquiéter. Le concurrent suisse UBS peut sans doute se réjouir de s'être détourné des activités volatiles (trading) pour se recentrer sur la gestion de fortune. En outre, le résultat de Deutsche Bank, moins bon que prévu, souligne que le secteur est toujours trop peu transparent (ce qui alimente la volatilité).

 

Nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action à 1,60 EUR pour 2014 (contre 3,30 auparavant) et à 2,70 EUR pour 2015 (contre 3,50).

 

Cours au moment de l'analyse : 37,14 EUR

 

Deutsche Bank est la première banque privée allemande. Elle est principalement présente en banque d'investissement (conseils aux entreprises, trading…), mais aussi en banque de détail et en gestion de patrimoine.

 

Partagez cet article