Analyse
Vivendi : recentré sur les médias il y a 3 ans - jeudi 4 décembre 2014

Vivendi semble réussir son recentrage sur les médias.

Mais quel usage fera-t-il de sa trésorerie??
CONSERVEZ.

 

Vivendi parachève son recentrage sur les médias (musique avec Universal et TV avec Canal +) en se retirant du secteur télécom, trop gourmand en capitaux : il a finalisé la vente de sa filiale française SFR à Numéricable et il cédera d'ici la fin du 1er semestre 2015 son opérateur brésilien GVT à l'espagnol Telefónica. Ces opérations sont réalisées à des conditions satisfaisantes et dans les deux cas, le français conserve (provisoirement) des participations. Il se retrouve ainsi avec une trésorerie nette qui atteint plus de 8 milliards d'euros et il va falloir trouver l'équilibre entre investissements dans les médias et diminution de la dette, rémunération de l'actionnaire ( dividendes et/ou rachats d'actions+)… Nous espérons que les actionnaires, qui ont subi la restructuration, seront privilégiés. Mais le doute est permis : Vivendi semble toujours vouloir devenir un groupe de médias intégré et croire aux synergies de revenus entre ses activités musique et TV. Cependant, au 3e trimestre, le chiffre d'affaires cumulé de ces deux activités a perdu 1,7 %, suite à des pressions concurrentielles. Le groupe précise toutefois qu'il évitera de surpayer toute éventuelle acquisition, ce qui reste à surveiller Dans l'attente, nous tablons sur un bénéfice par action de 1 EUR en 2014 et de 1,15 EUR en 2015.

 

Cours au moment de l'analyse : 20,505 EUR

 

Vivendi est un groupe français actif dans les télécoms (SFR, Telecom Maroc, GVT au Brésil), la musique, la télévision et les jeux vidéo.

 

Partagez cet article