Analyse
WPP continue sur son élan il y a 2 ans - jeudi 19 mars 2015

WPP a profité de l'échec du projet de fusion entre Publicis et Omnicom pour renforcer son leadership sur le marché publicitaire.

De quoi amplifier ses belles perspectives. Mais le cours en tient bien compte.
CONSERVEZ.

 

En 2014, l'activité du groupe a profité de nombreux évènements publicitaires, mais aussi de l'échec de la fusion entre ses concurrents Omnicom et Publicis, qui lui a permis d'attirer de nouveaux clients. Certes, les effets de change ont joué les trouble-fête. Mais le résultat annuel est néanmoins en nette progression. Le bénéfice net grimpe plus que nos attentes, de 14 %, à plus de 82 p. par action, grâce à une surperformance tant au niveau opérationnel (croissance interne et par acquisitions) qu'au niveau financier (baisse sensible des charges financières). Fort de ce résultat, le groupe affiche sa confiance pour 2015 (bien que l'année ne soit pas aussi riche en évènements publicitaires que 2014). Et sa bonne performance de janvier a de quoi conforter cet optimisme : sur le mois, le chiffre d'affaires a gagné 3,9 % par rapport à un an plus tôt (hors cessions et acquisitions), soit une hausse supérieure à l'objectif de progression annuelle de 3 %. De plus, le résultat va aussi bénéficier de la récente dépréciation de la livre face au dollar. Nous relevons dès lors nos prévisions de bénéfice par action à 83 p. pour 2015 (contre 80 auparavant) et à 90 p. pour 2016 (contre 88).

 

Cours au moment de l'analyse : 1583 pence

 

N°1 mondial des agences publicitaires. Fournit des services de marketing à toutes les sociétés du Dow Jones 30.

 

Partagez cet article