Analyse
Adidas : objectifs ambitieux il y a 3 ans - mardi 26 mai 2015

Avec son nouveau plan stratégique, Adidas se donne à nouveau d’ambitieux objectifs de croissance.

Mais en dépit de la performance du premier trimestre, au cours actuel, nous préférons rester prudents sur ce titre, qui a déçu dans un passé récent.
VENDEZ.

 

Après deux avertissements sur résultats (septembre 2013, juillet 2014), Adidas tente de corriger le tir. Au premier trimestre 2015, hors cessions et acquisitions, le chiffre d’affaires a crû de 9 % et de 17 % en tenant compte des effets de change (marque Adidas : +11 %, Reebok : +9 %, Amérique du Nord, où le groupe a des problèmes de compétitivité et subit le déclin de l’activité golf : +7 %). Le bénéfice par action grimpe de 10,9 % à 1,08 EUR. Mais la marge opérationnelle ne progresse pas, handicapée par des coûts d’approvisionnement en zone dollar. Et surtout, en quête de crédibilité, le groupe annonce un plan qui nous semble encore trop ambitieux : de 2016 à 2020, il vise une hausse annuelle moyenne de 8 % du chiffre d’affaires et de 15 % du bénéfice par action. Or, malgré une stratégie adaptée (recentrage sur de grandes villes, réduction du nombre de modèles, percée dans l’e-commerce), nous craignons qu’aux USA, le groupe ne s’épuise à concurrencer Nike et Under Armour. Nous maintenons dès lors nos prévisions de bénéfice par action à 3,30 EUR pour 2015 et à 3,65 EUR pour 2016.

 

Cours au moment de l'analyse : 75,34 EUR

 

Le groupe allemand Adidas est le numéro 2 mondial de l’équipement sportif, derrière l’américain Nike.

 

Partagez cet article