Analyse
Royal Dutch Shell quitte l’Arctique il y a 2 ans - mercredi 30 septembre 2015

La faiblesse des prix du pétrole a eu raison du développement de l’Arctique et des sept milliards de dollars déjà investis.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !