Analyse
L'Oréal : situation moins rose qu’il n’y paraît il y a un an - jeudi 6 octobre 2016

Au terme du 1er semestre, le groupe affichait a priori une croissance solide et une rentabilité en hausse.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !