Dossier
Les banques les moins chères pour investir en actions

Articles

  • Article
    Les banques les moins chères pour investir en actions il y a un an - vendredi 13 mai 2016

    Une banque/un broker n’est pas l’autre

    Pour acheter ou vendre des actions en Bourse, vous devez faire appel à un intermédiaire, en l’occurrence une banque ou un courtier en Bourse (broker). Pour commencer, il ouvrira pour vous un compte-titres sur lequel seront conservées les actions que vous achèterez.

    En échange de ces services, votre intermédiaire financier appliquera des frais, élevés ou non. Problème, ces frais ne sont pas toujours en rapport avec les services proposés. Au contraire, les meilleurs services sont souvent ceux assurés par les courtiers appliquant les frais les plus faibles.
    Nous partirons donc, dans les explications qui suivent, du postulat que vous effectuerez vos transactions boursières sur internet, plus précisément sur la plate-forme électronique de votre banque ou broker. Il s’agit en effet de la manière la plus courante d’acheter ou vendre des actions car elle est bien plus pratique et meilleur marché que si vous vous adressez à chaque fois à votre agence bancaire. Sachez aussi que choisir la meilleure banque ou le meilleur broker représentera une décision très importante. Nous avons ainsi constaté au fil de nos tests que la différence entre les tarifs des banques les moins chères et les plus chères pouvait parfois atteindre plusieurs dizaines voire centaines d’euros chaque année.

     

    Quelle banque ou quel broker choisir pour vos transactions boursières ?

    Plusieurs brokers/banques proposent des tarifs intéressants, et ce sans que leurs services ne laissent à désirer en termes de qualité. La plupart sont actifs en ligne.
    Vous recherchez avant tout les frais les plus faibles ?
    Binckbank et MeDirect affichent alors selon nous un excellent rapport qualité/prix. La plate-forme sur laquelle sont exécutées les transactions boursières est relativement intuitive et les possibilités d’investissement sont nombreuses. MeDirect permet par ailleurs d’ouvrir un compte d’épargne sur lequel sont conservées vos liquidités en attendant d’être investies. Cet intermédiaire financier propose par ailleurs de très nombreux fonds de placement à des conditions intéressantes.
    DeGiro est un courtier néerlandais sans présence effective en Belgique, mais néanmoins accessible aux investisseurs belges à travers sa plate-forme en ligne, une plate-forme bien pensée et également intuitive. DeGiro applique les frais les plus faibles et comme il s’agit d’une banque néerlandaise, vous échapperez (pour le moment) à la fameuse taxe applicable en Belgique à toutes les opérations de Bourse. Pensez toutefois à tenir compte des considérations suivantes. Être client de DeGiro supposera ainsi davantage de formalités administratives par rapport au fisc belge : vous devrez en effet déclarer ce compte auprès de la Banque nationale de Belgique et sur votre déclaration d’impôt. Vous devrez aussi indiquer sur celle-ci que vos revenus n’ont pas été imposés par DeGiro alors que c’est généralement le cas en Belgique. DeGiro pourra en outre prêter vos titres à des tiers, une pratique dont nous ne sommes pas forcément partisans.
    Argenta n’est pas à première vue un spécialiste des placements en actions. Vous pourrez toutefois y acheter facilement des actions en ligne à un prix attractif. La plate-forme de transactions est toutefois relativement sommaire. Il se pourra donc que vous la trouviez insuffisante si vous voulez consacrer plus de temps que l’investisseur moyen à votre portefeuille et voulez disposer des bons outils pour en suivre la composition et l’évolution.
    Deutsche Bank, surtout spécialisée dans l’offre de fonds à des prix attractifs, permet également aux investisseurs de miser sur les actions. La banque applique des frais de transaction corrects et offre un accès en ligne à la plupart des Bourses intéressant l’investisseur belge. La plate-forme de transactions offre toutefois moins de possibilités que celle des brokers précités. Si vous souhaitez investir en actions, pensez donc à jeter un œil du côté de la concurrence. Si vous êtes toutefois déjà client et ne pensez investir en actions que de manière occasionnelle, la plate-forme de Deutsche Bank pourra éventuellement vous convenir.

     

    Vous recherchez avant tout la qualité ?

    Bolero et Keytrade Bank proposent selon nous de meilleures plates-formes de transactions, Bolero faisant du reste encore mieux que Keytrade Bank sur certains points. Et si les prix sont ici un peu plus élevés que dans le chef des brokers les moins chers, ils n’en restent pas moins plus faibles qu’auprès des grandes banques.

     

    Evitez les grandes banques

    Si vous êtes, comme la majorité des Belges, client auprès d’une grande banque (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING ou KBC), vous n’êtes alors pas à la bonne adresse si vous voulez investir en actions. Ces grandes banques appliquent en effet non seulement des prix extrêmement élevés, mais proposent aussi des plates-formes de transactions nettement moins perfectionnées que celles de la concurrence. Les grandes banques ne sont pas très friandes de placements en actions. Elles préfèrent faire la promotion de leurs propres produits de placement, leurs marges étant dans ce cas bien plus importantes.
    Quoi qu’il en soit, investir en actions auprès d’une grande banque est cher : les frais de transaction y sont entre 5 et 10 fois plus élevés qu’auprès des brokers les plus intéressants et le compte-titres y est souvent assorti de frais alors qu’il est gratuit auprès de la plupart des autres acteurs.
    Donnez donc la préférence à un courtier moins cher si vous souhaitez investir en actions. Cela ne vous empêchera pas pour autant de faire exécuter le reste de vos transactions bancaires (paiements, virements, domiciliations, emprunts hypothécaires, ...) auprès de votre banque actuelle.
    Si vous souhaitez malgré tout investir en actions auprès d’une grande banque, faites-le sur internet. Les tarifs y sont inférieurs de 20 à 50 %.

     

    Partagez cet article