Article
Frais liés aux transactions boursières il y a un an - dimanche 15 mai 2016

Frais de transaction

Chaque fois que vous effectuerez une transaction en Bourse, votre intermédiaire financier vous appliquera des frais. Parfois proportionnels, mais aussi de plus en plus souvent forfaitaires.

 

Frais proportionnels ou…

Certaines banques appliquent une structure de frais proportionnels, autrement dit au prorata du montant investi. Les frais pour une transaction de 5 000 euros en Bourse de Bruxelles peuvent ainsi s’élever à 1 %, soit 50 euros. Un minimum est du reste souvent appliqué pour les petites transactions, par exemple 25 euros. Soit quand même 4 % du montant investi sur une transaction de 1 000 euros. Proportionnellement, les petites transactions sont donc souvent plus chères que les grandes. Ces dernières sont donc en quelque sorte récompensées en ce sens que le pourcentage de frais diminue à mesure que le montant investi augmente.

 

... forfaitaires

De plus en plus de banques appliquent des frais forfaitaires, autrement dit des montants fixes. Les frais pour une transaction de moins de 5 000 euros en Bourse de Bruxelles peuvent ainsi s’élever à 9,75 euros, que vous investissiez pour 1 000 ou 5 000 euros. Les frais forfaitaires évoluent toutefois en fonction de l’ordre de grandeur du montant investi. Dans ce cas, les frais forfaitaires passeraient par exemple à 13,75 euros pour des transactions comprises entre 5 000 et 25 000 euros.

 

Bourses étrangères plus chères

Les banques dans notre pays comptent moins de frais pour les transactions en Bourse de Bruxelles parce qu’elles peuvent y intervenir directement, sans devoir faire appel à des intermédiaires. A quelques exceptions près, elles appliquent les mêmes frais pour des transactions sur les Bourses de Paris et Amsterdam. Plus vous investirez sur des Bourses lointaines, plus vous paierez de frais de transaction.

 

Moins cher en ligne

L’avènement d’internet a sensiblement réduit les frais. Pas étonnant dès lors que les banques ou brokers en ligne soient souvent les moins chers. La note auprès des grandes banques est par contre élevée, mais vous pouvez aussi y limiter les frais en investissant en ligne.

 

Frais liés au compte-titres

Outre les frais de transaction, vous devrez aussi payer les frais liés à votre compte-titres, soit le compte sur lequel la banque conservera vos actions. En échange, la banque assurera le suivi de vos actions (e.a. paiement des coupons). De plus en plus de courtiers n’appliquent plus de frais. Dans le cas contraire, on parle de frais de garde.
Les banques appliquent des « frais de garde » proportionnels pour le fait de conserver vos titres sur un compte-titres. Ceux-ci correspondent souvent à 0,25 % du montant total investi (= ± 25 euros par tranche de 10 000 euros). Les frais de garde sont calculés sur base annuelle, mais peuvent parfois diminuer à mesure que le montant que vous confiez à votre banque augmente. Certaines banques accordent aussi des réductions : dès que les frais dépassent un certain seuil, une partie vous est remboursée. Mais quoi qu’il en soit, les frais de garde proportionnels sont le plus souvent coûteux pour les grands portefeuilles. Certaines banques appliquent toutefois des frais de garde forfaitaires et appliquent parfois dans ce cas un plafond annuel.

 

Frais pour le paiement des dividendes

Certaines banques appliquent aussi des frais à chaque paiement de dividendes. Cela ne concerne alors que les dividendes d’actions étrangères. Les frais varient le plus souvent entre 2 et 3 % du montant du dividende, avec toujours un minimum de quelques euros. Il ne s’agit heureusement pas d’une pratique généralisée.

 

Frais de transfert

Vous avez un compte-titres et voulez transférer ce qui s’y trouve auprès d’une autre banque ? Préparez-vous à un véritable parcours du combattant. Non seulement en raison des formalités administratives, mais aussi des frais élevés qu’appliquera la banque que vous quitterez (de 25 à 75 euros par ligne d’action). Pour vous attirer, certaines banques proposent de vous rembourser ces frais.

 

 

Partagez cet article