Euronav

BE0003816338
Alertes
Ajouter au portefeuille
7,275 EUR 23/04/2018 09:40 Bruxelles
-0,04 EUR (-0,48 %) Variation depuis la dernière clôture
6,050 7,960  52 semaines min max
-1,23 % Rendement sur 1 an
0,96 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Euronav confirme son dividende. il y a 28 jours - lundi 26 mars 2018
    Il est conforme à sa politique.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    L’horizon s’éclaircit pour Euronav il y a 2 mois - mercredi 31 janvier 2018
    Cobelfret vient de doubler sa participation dans Euronav et détient désormais une position de 10%. Faut-il le suivre ?

    Le marché du transport maritime de pétrole reste en surca-pacité. Les tarifs sont à leur minimum des 5 dernières années. Toutefois, bien qu’une relance soit possible fin 2018, début 2019, attendez le résultat du 1er trimestre avant d’envisager l’achat.
    CONSERVEZ.

    2017 a clôturé juste à l’équilibre (bénéfice : 0,01 EUR par action), grâce aux plus-values sur 3 bateaux vendus au 4e trimestre (pour 0,21 EUR par action). Les tarifs de location des navires sont restés et restent sous le seuil de rentabilité. Le traditionnel rebond de fin d’année (pic des importations vers l’hémisphère nord en hiver) n’a pas été aussi marqué que d’habitude. En cause, la baisse de production de l’OPEP et les surcapacités. Les capacités de transport mondiales ont encore gagné 4,8% en 2017. Mais la croissance de la flotte devrait à présent ralentir : les commandes se limitent à 11,7% de la flotte mondiale, celle-ci vieillit (âge moyen au sommet sur 15 ans) et les mises au rebus devraient reprendre (les prix proposés pour la casse grimpent et devraient suivre la hausse des prix de l’acier, la réglementation est plus sévère...). Cela commence à se sentir sur le prix des bateaux d’occasion (ne recule plus ou grimpe un peu ces derniers mois). Le groupe sera encore en perte en 2018, au moins au 1er semestre. Mais nous misons pour 2019 sur bénéfice de 0,50 EUR par action, dopé par l’acquisition de Gener8 (à approuver).

    Cours au moment de l'analyse : 7,04 EUR

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Une fois qu’il aura finalisé l’acquisition de l’armateur américain Gener8 Maritime, il sera dans son secteur le plus gros acteur indépendant (non affilié aux compagnies pétrolières). Le groupe poursuit une politique de dividende généreuse : il distribue 80% de ses bénéfices, avec un minimum de 0,12 USD brut par action lors des creux de cycle (comme actuellement).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Euronav a clôturé 2017 juste à l’équilibre il y a 2 mois - lundi 29 janvier 2018
    Le résultat est sauvé par les plus-values sur la vente de trois bateaux au quatrième trimestre.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Le groupe reste optimiste à moyen terme. La demande reste robuste, les prix de vente des bateaux neufs et sur le marché de l’occasion stagnent depuis 12 mois, la flotte mondiale vieillit. Mais dans l’immédiat, les tarifs restent très dépréciés. Les surcapacités persistent et les réductions de production des pays de l’OPEP et de ses alliés n’arrangent rien.

    Cours au moment de l’analyse : 7,23 USD

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Une fois qu’il aura finalisé l’acquisition de l’armateur américain Gener8 Maritime, il sera dans son secteur le plus gros acteur indépendant (non affilié aux compagnies pétrolières). Le groupe poursuit une politique de dividende généreuse : il distribue 80% de ses bénéfices, avec un minimum de 0,12 USD brut par action lors des creux de cycle (comme actuellement).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Euronav va-t-il réitérer son exploit de 2014 ? il y a 3 mois - jeudi 4 janvier 2018
    L’acquisition de Gener8 Maritime aura-t-elle un effet aussi bénéfique ?

    Euronav profite de sa solidité financière pour faire ses emplettes dans un secteur qui souffre de surcapacités. Il s’offre l’armateur américain Gener8 Maritime. Une stratégie opportuniste qu’il a déjà menée avec succès par le passé, avec un sens du timing certain.
    Vu que les tarifs du transport de pétrole devraient rester déprimés une bonne partie de 2018, ne vous précipitez pas pour acheter. CONSERVEZ.

    Consolidation en marche

    Euronav va débourser 493,3 millions de dollars (payés en actions) pour racheter l’armateur américain Gener8 Maritime. Le prix (compte tenu des dettes de la cible) est légèrement inférieur à la valeur de la flotte acquise (21 super pétroliers VLCC et 9 plus petits). Au terme de l’opération (en juin), les actionnaires d’Euronav se retrouveront à la tête de 72% du nouvel ensemble. Six VLCC seront cédés pour limiter l’endettement et maintenir la possibilité d’autres acquisitions.

    Comme en 2014 ?

    Euronav mène avec succès la stratégie suivante : acquérir des bateaux lorsque les prix sont déprimés par les surcapacités ; Car sur le marché des transporteurs de pétroles, compte tenu des délais très longs entre commandes et livraisons (3-4 ans), les déséquilibres entre offre et demande sont la norme. Euronav peut se permettre cette stratégie car sa santé financière est bien meilleure que celle de la plupart de ses concurrents.

    Ainsi, en 2014, Euronav mit la main sur 19 VLCC. Et fin 2014, les tarifs du transport de pétrole redevinrent rentables. Aussi après 4 années d’interruption, les actionnaires encaissèrent à nouveau de très beaux dividendes : 1,81 USD net au total pour les exercices 2015 et 2016 !

    2018 : année du retournement ?

    Après un résultat 2017 proche de l’équilibre, sauvé par des ventes de navires, 2018 et 2019 s’annoncent meilleurs. Certes, des doutes subsistent du côté de la demande (impact de la réduction de production adoptée par l’OPEP, ralentissement des stockages en Chine…). Mais pour ce qui est de l’offre, l’horizon s’éclaircit. Alors que la croissance annuelle de la flotte mondiale a été de 6% ces 2 dernières années, elle va ralentir en 2018, voire reculer (moins de livraisons, plus de vieux bateaux à la casse). Aussi, même si le gros de l’exercice 2018 s’annonce encore difficile, le point bas du marché pourrait avoir été dépassé. Le taux d’utilisation des bateaux va commencer à remonter. Les prix des bateaux pourraient enfin rebondir et les bénéfices suivront en 2019.

    Cours au moment de l’analyse : 7,85 EUR

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Une fois qu’il aura finalisé l’acquisition de l’armateur américain Gener8 Maritime, il sera dans son secteur le plus gros acteur indépendant (non affilié aux compagnies pétrolières). Le groupe poursuit une politique de dividende généreuse : il distribue 80% de ses bénéfices, avec un minimum de 0,12 USD brut par action lors des creux de cycle (comme actuellement).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Euronav rachète son concurrent américain Gener8 Maritime il y a 4 mois - jeudi 21 décembre 2017
    Une belle opération !

    Si, comme nous l’espérons, les tarifs de transports de pétrole commencent à mieux se porter dans le courant du second semestre 2018, Euronav n’en sera que mieux positionné.
    CONSERVEZ.

    Euronav débourse 493,3 millions de dollars pour racheter son concurrent américain Genr8 Maritime, soit 21 super pétroliers VLCC et 9 plus petits. L’opération sera financée par l’émission de nouvelles actions Euronav. Chaque action Gener8 sera échangée contre 0,7272 action Euronav. Au terme de l’opération, les actionnaires d’Euronav se retrouveront à la tête de 72% du nouvel ensemble. En outre, le groupe cédera six des supers pétroliers VLCC acquis, pour limiter l’endettement du nouvel ensemble et se laisser la possibilité de nouvelles acquisitions.

    Euronav profite ainsi de sa solidité financière pour faire ses emplettes dans un secteur qui reste en crise, sous le poids de surcapacités… Une stratégie qu’il a déjà menée avec succès par le passé avec un sens du timing certain.

    Cours au moment de l’analyse : 6,84 EUR

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Il figure parmi les plus gros acteurs indépendants (non affilié aux compagnies pétrolières) au monde.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 7,960 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 6,050 EUR
Code ISIN BE0003816338
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,60
Volatilité 39,94 %
Nombre d'actions existantes 159.208.900
Capitalisation boursière (en milliards) 1,14 EUR
Secteur Industries et services divers
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 2.759 EUR
Score corporate governance 6

Chiffres-clés par action (EUR)

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Dividende 0,07 0,07 0,50 1,13
Bénéfice courant 0,05 0,01 1,17 1,99
Bénéfice net 0,05 0,01 1,17 1,99
Cash flow courant 1,28 1,40 1,17 3,18
Cash flow net 1,28 1,40 1,17 3,18
EBIT 0,20 0,26 1,19 2,00
EBITDA 1,43 1,65 1,19 3,19
Valeur comptable 10,04 9,33 10,58 9,49
Valeur comptable tangible 10,04 9,33 10,58 9,49

Performance (en euros)

Euronav Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -1,17 % -4,72 % -5,26 %
Rendement sur 6 mois 0,32 % -1,84 % 0,77 %
Rendement sur 1 an -1,23 % 1,25 % -0,19 %
Rendement sur 5 ans 22,25 % 6,02 % 12,87 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - 60,08 % 76,81 % -
Current ratio - 1,97 2,09 1,82
Return on equity - 11,56 % 21,40 % -3,60 %
Total return on equity - 11,56 % 21,40 % -3,20 %
Marge brute - - - -
Marge nette - 27,51 % 40,39 % -9,19 %
Marge EBIT - 28,07 % 40,59 % 2,31 %
Marge EBITDA - 28,07 % 64,82 % 34,60 %
Taux d'imposition - -0,09 % 1,58 % -
Gearing - 49,78 56,26 86,17
Fonds propres/total du bilan - 57,94 % 53,83 % 46,28 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017 (e)
Rendement de dividende 0,96 % 0,96 %
Cours/bénéfice courant 146,20 731,00
Cours/cash flow courant 5,71 5,22
Cours/valeur comptable 0,73 0,78
Cours/valeur comptable tangible 0,73 0,78
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 9,38 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
euronav
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer