Euronav BE0003816338

Alertes
Ajouter au portefeuille
7,360 EUR 24/03/2017 17:35 Bruxelles
-0,01 EUR (-0,12 %) Variation depuis la dernière clôture
6,400 10,07  52 semaines min max
-9,80 % Rendement sur 1 an
3,80 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    Le bénéfice d’Euronav va décroître en 2017 et le dividende suivra

    il y a un mois - vendredi 3 février 2017
    Le titre est extrêmement cyclique.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    Euronav a publié le résultat du quatrième trimestre 2016

    il y a un mois - vendredi 27 janvier 2017
    Il est en recul mais meilleur que prévu.

    L'action est bon marché.
    ACHETEZ.

     

    Euronav a réalisé au 4e trimestre 2016 un bénéfice de 0,30 EUR par action. C’est un recul de 50% par rapport au 4e trimestre 2015 mais c’est supérieur aux attentes du marché. Compte tenu de la politique de dividende du groupe (distribuer 80% du bénéfice hors éléments non récurrents) et vu qu’un acompte de 0,39 EUR net a déjà été distribué en septembre, un paiement de 0,15 EUR net aura lieu en mai (conforme à nos attentes), offrant ainsi un rendement sur dividende de 7% net. Au vu des tarifs de transport de pétrole en vigueur actuellement, le 1er trimestre 2017 sera bien meilleur que le 4e trimestre 2016. Mais, vu le nombre important de bateaux qui vont rentrer en fonction, le bénéfice 2017 sera probablement en recul. A plus long terme, un meilleur équilibre offre-demande devrait faire remonter les tarifs.

     

    Cours au moment de l'analyse : 7,22 EUR

     

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Il figure parmi les plus gros acteurs indépendants (non affilié aux compagnies pétrolières) au monde.

     

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Euronav vend quatre bateaux

    il y a 2 mois - vendredi 6 janvier 2017
    Une opération un peu spéciale mais intéressante.

    L'action est bon marché.
    ACHETEZ.

     

    Euronav a vendu quatre gros navires avec une belle plus-value (±0,22 EUR par action) et va les reprendre en location à bon prix pour 5 ans. De quoi libérer des moyens dans l’immédiat et se séparer de bateaux vieillissants (ils auront 14 à 15 ans en fin de location). L’armateur vient en outre de refinancer une partie de sa dette à des conditions plus avantageuses.

     

    Cours au moment de l'analyse : 7,90 EUR

     

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Il figure parmi les plus gros acteurs indépendants (non affilié aux compagnies pétrolières) au monde.

    Partagez cet article

  • Analyse

    Euronav est soulagé

    il y a 3 mois - lundi 26 décembre 2016
    Nouveau contrat pour ses plates-formes.

    L’action est bon marché.
    ACHETEZ.

    Euronav est soulagé : ses 2 plates-formes de stockage détenues en joint ventrue avec International Seaways et exploitées par Maersk, seront reprises entre juillet et septembre 2017 par Total (le contrat de Maersk n’est pas renouvelé). La contribution sera plus basse mais c’était attendu. Dans l’immédiat, la vigueur des tarifs du fret promettent une belle fin d’année.

    Cours au moment de l'analyse : 7,65 EUR

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Il figure parmi les plus gros acteurs indépendants (non affilié aux compagnies pétrolières) au monde. 

    Partagez cet article

  • Analyse

    Euronav : quel sera l’impact de la réduction de l’offre de pétrole ?

    il y a 3 mois - mardi 13 décembre 2016
    Au final, il pourrait être minime.

    Car si la réduction de la production mondiale implique qu’il y aura moins de pétrole à transporter, d’autres éléments jouent en faveur d’Euronav.
    Euronav reste une action risquée, mais au cours actuel, elle mérite un pari.
    Achetez.

    Accord de réduction

    Depuis le 30/11/2016, lorsque les pays de l’OPEP ont annoncé vouloir réduire leur production de pétrole dès janvier 2017, le prix du baril a grimpé d’un peu plus de 15 %. Et le fait que d’autres pays, Russie en tête, viennent de prendre la même décision, conforte les attentes d’une réelle baisse de l’offre à partir de 2017. En théorie, la production pourrait baisser de 1,76 millions de baril par jour, soit de ±1,9 %.

    Quelle sera la réduction réelle ?

    Tout d’abord, l’accord ne porte que sur 6 mois. Et la réduction réelle pourrait bien être moitié moindre qu’annoncé. Car quelques grands acteurs, ne faisant pas partie de l’accord (Nigeria, Venezuela, Lybie) seront tentés de profiter des prix plus élevés pour produire davantage. En outre, des parties prenantes de l’accord pourraient avoir augmenté leur production en anticipation de la décision (des pays de l’OPEP, la Russie). Et dans des pays en indirectement concernés par des conflits (Iran, Arabie Saoudite), la situation menace le respect de l’accord.

    Pour la demande de bateaux

    Même en tablant sur une réduction de production limitée à 900 000 barils par jour, la situation d’offre excédentaire de pétrole disparaîtrait. Le marché serait tiré par la demande. Mais la hausse de prix du baril stimulerait la production de pétrole de schiste aux USA. Dès lors, le pétrole d’Amérique latine serait en partie réorienté vers l’Asie, laquelle s’adresserait aussi au bassin atlantique pour compenser le moindre approvisionnement issu du Moyen-Orient. Conséquence : des trajets plus longs et une possible hausse de la demande transport.

    Pour le secteur et pour Euronav

    Certes, pour le secteur, après une excellente fin d’année 2016, 2017 risque d’être plus difficile (nombreuses livraisons de nouveaux bateaux prévues). Mais en 2018, l’équilibre offre / demande de bateaux devrait être meilleur. Et en attendant, grâce à sa solidité financière, Euronav sera capable de racheter des navires à bon compte, sur un marché de l’occasion, déprimé d’un point de vue historique.

    Cours au moment de l’analyse : 6,93 EUR

    Euronav est un transporteur maritime belge de pétrole brut et de produits pétroliers. Il figure parmi les plus gros acteurs indépendants (non affilié aux compagnies pétrolières) au monde.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 10,07 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 6,400 EUR
Code ISIN BE0003816338
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,60
Volatilité 39,40 %
Nombre d'actions existantes 159.208.949
Capitalisation boursière (en milliards) 1,17 EUR
Secteur Industries et services divers
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 4.183 EUR
Score corporate governance 6

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Dividende 0,28 0,54 1,13 0,14
Bénéfice courant 0,50 1,16 1,99 -0,33
Bénéfice net 0,50 1,16 1,99 -0,30
Cash flow courant 1,73 2,59 3,18 0,71
Cash flow net 1,73 2,59 3,18 0,74
EBIT 0,80 1,43 2,00 0,07
EBITDA 2,02 2,86 3,19 1,11
Valeur comptable 2,20 9,14 9,49 9,15
Valeur comptable tangible 9,20 9,14 9,49 9,15

Performance (en euros)

Euronav Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -3,20 % 4,78 % 0,50 %
Rendement sur 6 mois 2,90 % 9,23 % 12,72 %
Rendement sur 1 an -9,80 % 10,92 % 19,32 %
Rendement sur 5 ans 4,30 % 7,26 % 15,60 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Pay out - - 76,81 % 0,00 %
Current ratio - - 2,09 1,82
Return on equity - - 21,40 % -3,60 %
Total return on equity - - 21,40 % -3,20 %
Marge brute - - - -
Marge nette - - 40,39 % -9,19 %
Marge EBIT - - 40,59 % 2,31 %
Marge EBITDA - - 64,82 % 34,60 %
Taux d'imposition - - 1,58 % -
Gearing - - 56,26 86,17
Fonds propres/total du bilan - - 53,83 % 46,28 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016 (e)
Rendement de dividende 3,80 % 7,33 %
Cours/bénéfice courant 14,74 6,35
Cours/cash flow courant 4,26 2,85
Cours/valeur comptable 3,35 0,81
Cours/valeur comptable tangible 0,80 0,81
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 9,63 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer