GlaxoSmithKline

GB0009252882
Alertes
Ajouter au portefeuille
1.524,17 GBp 21/09/2018 18:13 Londres
45,60 GBp (3,07 %) Variation depuis la dernière clôture
1.242,80 1.619,40  52 semaines min max
7,80 % Rendement sur 1 an
5,38 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    GlaxoSmithKline chiffre les pertes d'emplois aux USA à 650 il y a 10 jours - mardi 11 septembre 2018
    Par ailleurs, le groupe relève son objectif de croissance bénéficiaire.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    GlaxoSmithkline se renforce avantageusement dans les médicaments sans ordonnance il y a 5 mois - mercredi 11 avril 2018
    Mais il n’est pas sorti pour autant de toutes ses difficultés.

    Alors que son produit vedette (Advair) pourrait être concurrencé cette année par des biosimilaires, il peine à développer de nouveaux produits sur ordonnance.
    VENDEZ.

    Après avoir renoncé à racheter les médicaments sans ordonnance de Pfizer, GlaxoSmithKline rachète à Novartis ses 36,5% de leur coentreprise de médicaments sans ordonnance. L’opération (à finaliser cet été) coûte 8,9 milliards de livres à GlaxoSmithKline (qui pourrait être un peu soulagé par des cessions en Inde). Le labo récupère ainsi la totalité des ventes de la coentreprise (7,8 milliards de livres en 2017). Vu que l’opération participera dès cette année au résultat, nous relevons un peu nos prévisions de bénéfice par action, à 49 p. pour 2018 (contre 48 auparavant) et à 55 p. pour 2019 (contre 53). Mais, dans les médicaments sans ordonnance, la croissance des ventes ralentit (2% en 2017 contre 4% en moyenne les 3 dernières années). En cause, une concurrence plus âpre, qui pèse sur les prix (e-commerce). De plus, la marge de la division (17,7% en 2017) est inférieure à celle des médicaments sur ordonnance (34,3%). Le labo voudrait la porter à 25% d’ici 2022. Mais cela nous semble trop ambitieux. Et en parallèle, il faut trouver des solutions pour la croissance des médicaments sur ordonnance...

    Cours au moment de l'analyse : 1445,40 pence

    GlaxoSmithKline est un groupe pharmaceutique britannique qui est un des leaders dans les vaccins et divers domaines thérapeutiques. Il produit en outre une large gamme de produits sans ordonnance (OTC).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le résultat 2017 de GlaxoSmithKline est en hausse il y a 7 mois - lundi 12 février 2018
    Il est néanmoins décevant.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Le bénéfice 2017 est en hausse de 67% mais néanmoins décevant, suite aux charges liées à la réforme fiscale des USA. Pour 2018, le labo est prudent, compte tenu de l’arrivée possible (aux USA) de génériques de l’Advair (asthme). Le marché craint en outre que le groupe ne réalise un rachat trop coûteux des médicaments sans ordonnance de Pfizer et que le dividende recule (il est trop généreux au vu des liquidités générées).

    Cours au moment de l’analyse : 1291 pence

    GlaxoSmithKline est un groupe pharmaceutique britannique qui est un des leaders dans les vaccins et divers domaines thérapeutiques. Il produit en outre une large gamme de produits sans ordonnance (OTC).

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Les ambitions que nourrit GlaxoSmithKline pourraient être coûteuses il y a 11 mois - vendredi 27 octobre 2017
    Elles risquent de retarder la relance des médicaments sur ordonnance et de menacer le dividende.

    Ne courez pas ces dangers.
    VENDEZ.

    GlaxoSmithKline, qui devrait déjà racheter la part de Novartis dans leur co-entreprise (médicaments sans ordonnance), s’intéresse aussi à la division automédication de Pfizer. Une cible sans doute coûteuse, vu le nombre possible de prétendants. Et dans le même temps, il s’est fixé pour priorité d’investir massivement dans les médicaments sur ordonnance, pour y relancer la croissance, vu que son médicament vedette (l’Advair, contre l’asthme) pourrait être concurrencé dès 2018 par des biosimilaires. Or, le groupe n’a pas les moyens de courir après tous les lièvres, Ces ambitions auront donc un impact sur le dividende, lequel est déjà trop généreux au vu des liquidités générées. GlaxoSmithKline s’est d’ailleurs refusé à confirmer le maintien de ce dividende au-delà de 2018. Ces inquiétudes ont fait passer au second plan le fait que, malgré des ventes légèrement décevantes au 3e trimestre, le résultat a été un peu meilleur que prévu, grâce aux efforts sur les coûts. Nous relevons légèrement nos prévisions de bénéfice par action à 55 pence pour 2017 (contre 52 auparavant) et à 75 pence pour 2018 (contre 73). Mais par prudence, nous réduisons déjà notre prévision de dividende pour 2019.

    Cours au moment de l'analyse : 1380,00 pence

    GlaxoSmithKline est un groupe pharmaceutique britannique qui est un des leaders dans les vaccins et divers domaines thérapeutiques. Il produit en outre une large gamme de produits sans ordonnance (OTC).

    Partagez cet article

  • Analyse
    GlaxoSmithKline veut améliorer la productivité de sa recherche il y a un an - mercredi 27 septembre 2017
    Le groupe restera cependant fidèle à ses 3 domaines d’activités : médicaments avec et sans ordonnance et vaccins.

    De quoi dégager des catalyseurs suffisants pour justifier d’acheter l’action ?
    Non.
    Mais, vous pouvez la conserver, principalement pour son dividende (rendement de ±5% brut).

    Nouvelles priorités pour 2020

    GlaxoSmithKline n’ayant pas été capable, depuis des années, de mettre un traitement vedette sur le marché, et ayant trop dispersé sa recherche, la direction prend des mesures pour rendre la recherche plus productive et relancer la croissance de la division médicaments sur ordonnance.
    – Plus de 30 programmes d’essais cliniques et précliniques seront stoppés.
    – 80% des moyens alloués à la recherche et au développement seront focalisés sur quatre domaines : traitements respiratoires, maladies infectieuses (dont le sida), immuno-inflammation et oncologie (choix étonnant pour ce dernier, vu que GlaxoSmithKline a cédé ses anticancéreux à Novartis en 2015, en échange des vaccins).
    – Les activités liées aux maladies rares pourraient être vendues.
    – Des produits vieillissants et assez peu vendus (±130) seront cédés.
    – Des nouvelles économies devront dégager d’ici 2020 ±21 pence par action par an (avant impôts).

    Objectifs financiers maintenus

    GlaxoSmithKline vise toujours une croissance annuelle de 1 à 5% de ses ventes et de 5 à 10% de son bénéfice ajusté. Certes, au vu des mesures annoncées, on aurait pu espérer un relèvement des objectifs. Cette confirmation souligne donc que les mesures mettront du temps à porter leurs fruits.
    Dans l’immédiat, le labo profite toujours de la faiblesse de la livre sterling, de la demande soutenue de ses produits contre le VIH et du report (aux USA) de l’approbation de plusieurs biosimilaires, concurrents de son célèbre Advair (asthme).
    Le groupe a publié un bon résultat semestriel mais, compte tenu du coût de lancement d’un nouveau traitement du VIH, il réduit son objectif de bénéfice par action 2017.
    Pour 2018 cependant, dès à présent, il prévoit le maintien du dividende à 80 pence brut.
    Nous prévoyons quant à nous un bénéfice par action de 52 pence en 2017 et 73 pence en 2018.

    Cours au moment de l’analyse : 1 482 pence

    GlaxoSmithKline est un groupe pharmaceutique britannique qui est un des leaders dans les vaccins et divers domaines thérapeutiques. Il produit en outre une large gamme de produits sans ordonnance (OTC).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 1.619,40 GBp
Minimum sur les 12 derniers mois 1.242,80 GBp
Code ISIN GB0009252882
Bourse Londres
Euronext non
Bêta 0,51
Volatilité 18,26 %
Nombre d'actions existantes 4.918.628.000
Capitalisation boursière (en milliards) 7.308,10 GBp
Secteur Santé et pharmacie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 13.168.692 GBp
Score corporate governance 7

Chiffres-clés par action (GBp)

2018 (e) 2017 2016 2015
Dividende 80,00 80,00 80,00 80,00
Bénéfice courant 49,00 31,35 18,77 32,48
Bénéfice net 49,00 31,35 18,77 174,33
Cash flow courant 90,00 73,52 51,65 54,68
Cash flow net 90,00 73,52 51,65 196,53
EBIT 88,00 83,65 53,46 35,33
EBITDA 139,00 144,66 91,75 73,88
Valeur comptable -32,00 -1,39 23,09 105,66
Valeur comptable tangible -150,00 -118,62 -99,46 -0,99

Performance (en euros)

GlaxoSmithKline Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -3,87 % -0,43 % 4,34 %
Rendement sur 6 mois 15,92 % 1,88 % 12,64 %
Rendement sur 1 an 7,80 % 0,17 % 19,27 %
Rendement sur 5 ans 3,51 % 4,02 % 14,53 %

Ratios financiers de la société

2017 2016 2015 2014
Pay out 254,96 % 531,80 % 46,00 % 139,44 %
Current ratio 0,60 0,88 1,24 1,10
Return on equity - 81,14 % 30,68 % 64,65 %
Total return on equity - 81,14 % 164,69 % 64,65 %
Marge brute 65,74 % 66,69 % 62,99 % 68,17 %
Marge nette 7,19 % 3,81 % 35,00 % 12,31 %
Marge EBIT 13,54 % 9,32 % 7,14 % 15,64 %
Marge EBITDA 23,41 % 15,99 % 14,92 % 24,44 %
Taux d'imposition 38,47 % 45,23 % 20,46 % 4,62 %
Gearing 377,99 279,93 120,83 291,27
Fonds propres/total du bilan 6,19 % 8,40 % 16,61 % 12,14 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017
Rendement de dividende 5,38 % 5,38 %
Cours/bénéfice courant 30,32 47,39
Cours/cash flow courant 16,51 20,21
Cours/valeur comptable - -
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 6,14 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
glaxosmithkline
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer