Oxurion (ex ThromboGenics)

BE0003846632
Alertes
Ajouter au portefeuille
5,140 EUR 17/07/2019 16:26 Bruxelles
-0,15 EUR (-2,84 %) Variation depuis la dernière clôture
3,350 10,08  52 semaines min max
-48,14 % Rendement sur 1 an
0,00 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil?
Ce sigle vous indique qu'une analyse est à votre disposition

Articles

  • Analyse
    Oxurion est en avance dans ses tests il y a 3 mois - lundi 8 avril 2019
    Le cours en a profité.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Oxurion (ex-ThromboGenics) a subi une perte au 1er semestre il y a 10 mois - lundi 10 septembre 2018
    En outre, la trésorerie recule de 14 millions.

    L'action est chère.
    VENDEZ. 

    La perte nette au 1er semestre atteint 0,39 EUR/action comme un an plus tôt. La trésorerie recule de 14 millions EUR mais reste largement suffisante (101 millions EUR) pour financer les recherches pendant 3 ans.

    À ce stade de développement (un seul produit en phase 2 des tests cliniques), l’action reste toutefois trop risquée.

    Cours au moment de l'analyse : 6,85 EUR

    Oxurion (ex-ThromboGenics) est une biotech belge qui a lancé début 2013 le Jetrea, son premier médicament traitant l’adhérence vitromaculaire (maladie évolutive conduisant à la détérioration de la vision, voire à la cécité). C’est un flop commercial. A présent, elle concentre ses recherches sur quatre traitements de maladies ophtalmologiques dues au diabète (à des stades de développement peu avancés).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Les investisseurs ont été trop optimistes à l’égard de ThromboGenics il y a un an - mercredi 25 juillet 2018
    Après sa forte hausse depuis début 2018, le cours vient de céder 30% en quelques jours.

    A ce stade de développement de la société, l’action reste un pari trop risqué.
    VENDEZ.

    Après l’échec commercial du Jetrea (traitement de la traction vitréomaculaire ou TVM), ThromboGenics se concentre sur le traitement de maladies oculaires liées au diabète, un marché de ±2 milliards de dollars, pour lequel une croissance de 16% par an est attendue ces 6 prochaines années. Pour le THR-317 (contre l’œdème maculaire diabétique), produit le plus avancé à ce stade, de premiers éléments positifs ont été publiés sur le début de la 2e phase des tests cliniques : produit bien toléré et améliorations tangibles et durables de l’acuité visuelle sur l’échantillon de patients testés. Mais à ce stade, ce produit n’a encore qu’une chance sur cinq d’être commercialisé un jour (d’ici 6 ou 7 ans ?). Et pour le reste, le THR-149 (aussi contre l’œdème maculaire diabétique, à travers un autre principe actif) n’est qu’en 1e phase de tests cliniques et le THR-687 (contre la rétinopathie diabétique) ne débutera ses tests que dans le courant du 2nd semestre. Certes ThromboGencs remonte la pente et dispose d’une trésorerie confortable lui permettant de tenir au moins 3 ans et représentant 46% de sa capitalisation boursière. Mais à ce stade, la biotech reste un pari trop aléatoire pour s’y risquer.

    Cours au moment de l'analyse : 6,58 EUR

    Thrombogenics est une biotech belge qui a lancé début 2013 le Jetrea, son premier médicament traitant l’adhérence vitromaculaire (maladie évolutive conduisant à la détérioration de la vision, voire à la cécité). C’est un flop commercial. A présent, elle concentre ses recherches sur quatre traitements de maladies ophtalmologiques dues au diabète (à des stades de développement peu avancés).

    Partagez cet article

  • Analyse
    ThromboGenics change de nom il y a un an - mardi 3 juillet 2018
    La société sera rebaptisée Oxurion.

    L’action reste chère.
    VENDEZ.

    Après aval de l’Assemblée générale ce 27 juillet, ThromboGenics deviendra Oxurion… Le cours a gagné plus de 60% depuis la publication des résultats 2017 en mars dernier. Après l’échec du Jetrea - traitement de la traction vitréomaculaire (TVM) -, ThromboGenics se concentre sur les essais cliniques pour des traitements de maladies oculaires liées au diabète. Mais à ce stade, le produit le plus avancé (THR-303 contre l’œdème maculaire diabétique) vient juste d’entamer la deuxième phase des tests cliniques et n’a encore qu’une chance sur 5 d’être commercialisé un jour. Trop risqué.

    Cours au moment de l’analyse : 7,52 EUR

    Thrombogenics est une biotech belge qui a lancé début 2013 le Jetrea, son premier médicament traitant l’adhérence vitromaculaire (maladie évolutive conduisant à la détérioration de la vision, voire à la cécité). C’est un flop commercial. A présent, elle concentre ses recherches sur quatre traitements de maladies ophtalmologiques dues au diabète (à des stades de développement peu avancés).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Les ventes du Jetrea de Thrombogenics continuent de s’effondrer il y a un an - lundi 19 mars 2018

    Le résultat illustre cette piètre evolution.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Sans surprise, les résultats de 2017 se sont une fois de plus illustrés par l’effondrement des ventes du Jetrea. Les ventes de ce medicament aux USA ont reculé de 34% mais le groupe a cessé d’y perdre de l’argent.
    Les caisses du groupe sont bien remplies mais le portefeuille de produits est globalement à un stade de développement très précoce. L’action est dès lors beaucoup trop risquée.

    Cours au moment de l’analyse : 4,33 EUR

    Thrombogenics est une biotech belge qui a lancé début 2013 le Jetrea, son premier médicament traitant l’adhérence vitromaculaire (maladie évolutive conduisant à la détérioration de la vision, voire à la cécité). C’est un flop commercial. A présent, elle concentre ses recherches sur quatre traitements de maladies ophtalmologiques dues au diabète (à des stades de développement peu avancés).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 10,08 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 3,350 EUR
Code ISIN BE0003846632
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,53
Volatilité 57,03 %
Nombre d'actions existantes 38.271.570
Capitalisation boursière (en milliards) 0,20 EUR
Secteur Santé et pharmacie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 522 EUR
Score corporate governance -
Pays Belgique

Chiffres-clés par action (EUR)

2019 (e) 2018 (e) 2017 (e) 2016
Dividende 0,00 0,00 0,00 0,00
Bénéfice courant -0,90 -1,00 0,63 -1,67
Bénéfice net -0,90 -1,00 0,63 -1,67
Cash flow courant -0,87 -0,97 0,74 -0,72
Cash flow net -0,87 -0,97 0,74 -0,72
EBIT -0,97 -1,07 0,64 -0,95
EBITDA -0,93 -1,03 0,75 0,00
Valeur comptable 1,77 2,67 3,67 3,04
Valeur comptable tangible 1,77 2,67 3,67 3,04

Performance (en euros)

Oxurion (ex ThromboGenics) Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 37,05 % -0,03 % 4,04 %
Rendement sur 6 mois 48,18 % 10,98 % 16,58 %
Rendement sur 1 an -48,14 % 1,31 % 11,98 %
Rendement sur 5 ans -8,72 % 2,56 % 12,83 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Pay out - - - -
Current ratio - - 7,76 13,07
Return on equity - - -54,94 % -22,27 %
Total return on equity - - -54,92 % -22,29 %
Marge brute - - 3,15 % 71,41 %
Marge nette - - -849,49 % -335,80 %
Marge EBIT - - -482,09 % -344,52 %
Marge EBITDA - - 0,30 % -273,80 %
Taux d'imposition - - - -
Gearing - - 53,02 -54,90
Fonds propres/total du bilan - - 90,32 % 95,01 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 0,00 % 0,00 %
Cours/bénéfice courant - -
Cours/cash flow courant - -
Cours/valeur comptable 2,99 1,98
Cours/valeur comptable tangible 2,99 1,98
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 3,50 % -

(e) : estimation