Royal Dutch Shell A GB00B03MLX29

Alertes
Ajouter au portefeuille
23,58 EUR 26/06/2017 15:35 Amsterdam
0,04 EUR (0,15 %) Variation depuis la dernière clôture
20,92 26,67  52 semaines min max
4,39 % Rendement sur 1 an
7,43 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Bénefice en hausse chez Royal Dutch il y a un mois - lundi 8 mai 2017
    C'est grâce au prix du pétrole.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Royal Dutch Shell encourage et rassure il y a 4 mois - mercredi 8 février 2017
    Sa priorité est la réduction de sa dette.

    Le résultat 2016 est bon. Mais le cours reste un peu trop élevé pour acheter. CONSERVEZ.

    En 2016, grâce au rachat de BG en début d’année, le groupe a dégagé des synergies pour 2,8 milliards de dollars; pour 2017, 4 milliards sont prévus. De quoi poursuivre sa stratégie : générer des liquidités pour réduire sa dette. Celle-ci a déjà baissé de 5 milliards au 4e trimestre 2016. Mais elle reste lourde. Pour poursuivre sa réduction, le groupe maintient ses réductions de coûts (elles atteignent déjà 20 milliards de dollars depuis 2014) et il procède à des cessions d'actifs (30 milliards de dollars sur 2016-2018). Cette année, des actifs seront cédés en Mer du Nord (3 milliards de dollars), en Thaïlande (900 millions) et en Arabie Saoudite (800 millions); d’autres cessions suivront en Mer du Nord (600 millions sur 3 ans). Ces liquidités dégagées, allouées en priorité au désendettement, soutiendront aussi le dividende. En outre, au 4e trimestre 2016, le groupe a dégagé un bénéfice en hausse de 14 % par rapport à un an plus tôt (hors éléments non récurrents). C’est grâce à l’amélioration de rentabilité, obtenue par les réductions de coûts évoquées ci-dessus et par la hausse du prix du baril sur la période. Pour 2017 et 2018, nous tablons sur un dividende en hausse, à 1,77 EUR brut (contre 1,69 EUR brut actuellement).

    Cours au moment de l'analyse: 25,13 EUR

    Royal Dutch Shell est une société anglo-néerlandaise, présente sur l'ensemble de la chaîne du pétrole et du gaz. Elle est la première compagnie pétrolière européenne en termes de capitalisation et est sur le point de racheter son concurrent British Gas.

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Royal Dutch Shell : cession d'actifs il y a 5 mois - mardi 3 janvier 2017
    Le groupe veut céder des actifs pour limiter l’endettement né du rachat de BG Group et maintenir son dividende.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    La croissance passe par une cession d’actifs pour limiter l’endettement né du rachat de BG Group et maintenir les mêmes niveaux de dividende. Pour cela, le groupe a fixé l’objectif de cessions d’actifs à 30 milliards EUR entre 2016-2018. Pour assurer l’avancement de cette stratégie, Shell souhaite moins dépendre de zones comme le Gabon et la mer du Nord. Bémol : ce sont des actifs dans des zones ayant moins la cote que par le passé, ce qui freine les éventuels repreneurs. La remontée actuelle du cours pourrait permettre à Shell de rendre ces actifs plus attractifs pour une cession.

    Cours au moment de l'analyse : 26,60 EUR

    Royal Dutch Shell est une société anglo-néerlandaise, présente sur l'ensemble de la chaîne du pétrole et du gaz. Elle est la première compagnie pétrolière européenne en termes de capitalisation et est sur le point de racheter son concurrent British Gas.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Royal Dutch Shell publie de bons résultats il y a 7 mois - lundi 7 novembre 2016

    Mais le groupe reste très endetté.

    Action correctement évaluée.
    Conservez.

     

    Le résultat trimestriel (0,17 USD par action) est bon, mais le niveau élevé de la dette incite à la prudence.

     

    Cours au moment de l'analyse : 22,72 EUR

     

    Royal Dutch Shell est une société anglo-néerlandaise, présente sur l'ensemble de la chaîne du pétrole et du gaz. Elle est la première compagnie pétrolière européenne en termes de capitalisation et est sur le point de racheter son concurrent British Gas.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Royal Dutch est victime de la chute du prix du pétrole et de ses charges de restructuration il y a 11 mois - mardi 2 août 2016

    Le résultat est décevant.

    L’intégration de British Gas s’avère difficile.
    La direction se veut confiante. Mais la situation doit être tenue à l’œil.
    CONSERVEZ néanmoins pour le rendement sur dividende.

     

    Le bénéfice trimestriel de Royal Dutch confirme la difficulté de l’intégration de British Gas (racheté en 2015). Il chute de 70 % (recul plus marqué que chez ses concurrents européens), suite à la faiblesse des prix de l’or noir et à des charges liées au rachat de British Gas.
    Les liquidités générées ne couvrent toujours pas les investissements et le dividende, contraignant le groupe à s’endetter davantage. Le programme de désinvestissements sera essentiel pour générer des moyens.

     

    Cours au moment de l’analyse : 22,44 EUR

     

    Royal Dutch Shell est une société anglo-néerlandaise, présente sur l'ensemble de la chaîne du pétrole et du gaz. Elle est la première compagnie pétrolière européenne en termes de capitalisation.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 26,67 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 20,92 EUR
Code ISIN GB00B03MLX29
Bourse Amsterdam
Euronext non
Bêta 0,50
Volatilité 21,28 %
Nombre d'actions existantes 4.325.896.000
Capitalisation boursière (en milliards) 101,88 EUR
Secteur Energie et services aux collectivités
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 220.108 EUR
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 (e) 2015 2014
Dividende 1,75 1,72 1,69 1,42
Bénéfice courant 1,50 0,51 0,27 1,77
Bénéfice net 1,50 0,51 0,27 1,77
Cash flow courant 5,50 4,97 4,76 4,68
Cash flow net 3,90 3,17 4,76 4,68
EBIT 1,89 0,59 0,06 2,86
EBITDA 4,58 3,36 3,82 5,78
Valeur comptable 22,60 22,87 24,05 22,90
Valeur comptable tangible 22,30 22,57 23,75 22,58

Performance (en euros)

Royal Dutch Shell A Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -1,91 % 2,76 % 0,11 %
Rendement sur 6 mois -5,98 % 7,68 % 0,61 %
Rendement sur 1 an 4,39 % 11,92 % 16,93 %
Rendement sur 5 ans 4,14 % 9,47 % 15,37 %

Ratios financiers de la société

2016 (e) 2015 2014 2013
Pay out - 489,27 % 64,27 % 69,26 %
Current ratio - 1,32 1,16 1,11
Return on equity - 1,19 % 8,65 % 9,09 %
Total return on equity - 1,19 % 8,65 % 9,09 %
Marge brute - - - -
Marge nette - 0,82 % 3,46 % 3,65 %
Marge EBIT - 0,15 % 5,64 % 6,18 %
Marge EBITDA - 10,10 % 11,41 % 10,94 %
Taux d'imposition - -7,47 % 47,98 % 50,80 %
Gearing - 16,22 13,85 19,25
Fonds propres/total du bilan - 48,25 % 48,93 % 50,67 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016 (e)
Rendement de dividende 7,43 % 7,31 %
Cours/bénéfice courant 15,70 46,18
Cours/cash flow courant 4,28 4,74
Cours/valeur comptable 1,04 1,03
Cours/valeur comptable tangible 1,06 1,04
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 10,75 % -

(e) : estimation

Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer