Spirit Aerosystems US8485741099

Alertes
Ajouter au portefeuille
84,54 USD 13/12/2017 15:35 New York
-0,05 USD (-0,06 %) Variation depuis la dernière clôture
52,96 84,95  52 semaines min max
27,67 % Rendement sur 1 an
0,47 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Après des années de tergiversations, Spirit a conclu un accord avec Boeing il y a 4 mois - mardi 8 août 2017
    Cela a plombé le résultat trimestriel mais aussi balayé pas mal d’incertitudes.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Spirit Aerosystems répond à nos attentes. il y a 10 mois - lundi 6 février 2017
    C'est le cas pour le résultat et pour ses perspectives.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    Spirit Aerosystems a publié un résultat trimestriel conforme à nos attentes. Il est certes pénalisé par la baisse des livraisons à Boeing. Mais la hausse de régime des programmes d’Airbus a permis d’atteindre les objectifs. Et les perspectives du groupe pour 2017 rejoignent nos attentes.

     

    Cours au moment de l'analyse : 56,05 USD

     

    Spirit Aerosystems est une ancienne filiale de Boeing, qui fournit des pièces pour des avions commerciaux (fuselage, ailes enveloppe moteur). Le groupe génère 85 % de ses ventes auprès de Boeing. Avec l’achat de l’activité aérostructure de BAE Systems en 2006, il s’est ouvert les portes d’Airbus (±10 % de ses ventes). Il équipe aussi des avions régionaux et d’affaires (Bombardier, Gulfstream…).

     

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Spirit Aerosystems : filière aéronautique sous pression il y a un an - vendredi 21 octobre 2016

    L’américain est bien armé pour faire face au ralentissement du marché aéronautique.

    Un ralentissement temporaire selon nous, qui ne remet pas en cause les perspectives à long terme. Au prix actuel, l’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    Les signes de ralentissement du marché aéronautique se multiplient. Boeing a ainsi annoncé une baisse de son chiffre d’affaires en 2016 et son concurrent européen Airbus a enregistré une baisse de 30 % des commandes pour ses avions commerciaux au 1er semestre. Ces deux constructeurs se partageant 94 % du marché, leur ralentissement se répercute inévitablement sur tous les équipementiers, y compris Spirit Aerosystems pour qui Airbus et Boeing représentent 95 % des ventes. Paradoxalement, ce trou d’air, temporaire selon nous, n’est pas pour déplaire à Spirit qui va ainsi pouvoir combler des retards de production sur certains programmes comme l’A350 XWB, un des plus gros porteurs d’Airbus. Et même si le ralentissement perdure au-delà de 2017, Spirit a les moyens d’y faire face. A commencer par sa trésorerie qui s’élève à plus de 800 millions USD. Nous sommes d’autant plus confiants que son carnet de commandes, qui frise les 47 milliards USD (7 à 10 ans de production), n’a jamais été aussi fourni. Au final, nous tablons sur un bénéfice par action de 3,50 USD en 2016 et 4,30 USD en 2017.

     

    Cours au moment de l'analyse : 48,24 USD

     

    Spirit Aerosystems est une ancienne filiale de Boeing, qui fournit des pièces pour des avions commerciaux (fuselage, ailes enveloppe moteur). Le groupe génère 85 % de ses ventes auprès de Boeing. Avec l’achat de l’activité aérostructure de BAE Systems en 2006, il s’est ouvert les portes d’Airbus (±10 % de ses ventes). Il équipe aussi des avions régionaux et d’affaires (Bombardier, Gulfstream…).

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Spirit Aerosystems : changement de conseil il y a 2 ans - jeudi 5 février 2015

    Le groupe américain surfe toujours sur le marché très porteur des avions commerciaux.

    Depuis notre premier conseil d'achat juin 2011), l'action a gagné pas moins de 177 % (en EUR). N'achetez plus.
    CONSERVEZ.

     

    Le groupe aéronautique Spirit affiche des résultats jamais égalés, grâce aux livraisons record d'avions commerciaux par ses clients Airbus et Boeing (surtout le Boeing 737 et l'Airbus A320). En 2014, Spirit a ainsi équipé pas moins de 1 545 appareils, soit 10,5 % de plus qu'en 2013. Certes, son résultat net se limite à 2,56 USD par action (plombé par une charge exceptionnelle liée à l'abandon d'un programme de développement d'ailes pour le constructeur Gulfstream). Mais hormis cette charge non récurrente, le bénéfice est de 3,61 USD par action, donc conforme à nos attentes. Côté perspectives, les actionnaires ont aussi de quoi être rassurés. Le carnet de commandes bat les records et assure plusieurs années de production (il se chiffre à 47 milliards de dollars alors que le chiffre d'affaires 2014 a été de 6,8 milliards). Le groupe étant de plus très discipliné dans la gestion de ses coûts, tout cela permet de compter sur de solides perspectives bénéficiaires pour ces prochaines années. Nous relevons dès lors légèrement nos prévisions de bénéfice par action à 3,70 USD pour 2015 (contre 3,65 auparavant) et à 4,00 USD pour 2016 (contre 3,90).

     

    Cours au moment de l'analyse : 48,19 USD

     

    Introduit en Bourse en 2006, Spirit Aerosystems est une ancienne filiale de Boeing, qui fournit des pièces pour des avions commerciaux principalement : fuselage (50 % du chiffre d’affaires), ailes (25 %), enveloppe moteur (25 %). Le groupe génère 85 % de ses ventes auprès de Boeing . Avec l’acquisition de l’activité aérostructure du britannique BAE Systems en 2006, il s’est ouvert les portes d’Airbus, l’autre poids lourd du secteur (un peu plus de 10 % de ses ventes). Il équipe aussi des avions régionaux et d’affaires (Bombardier, Gulfstream…).

     

    Partagez cet article

  • Analyse
    Spirit Aerosystems : continue à prendre de la hauteur il y a 3 ans - jeudi 3 juillet 2014

    Spirit affiche des livraisons record et un carnet de commandes qui lui assure plusieurs années de travail.

    Quoique déjà en forte hausse, le cours a encore du potentiel. Action bon marché.
    ACHETEZ.

     

    Spirit bénéficie toujours de solides perspectives de croissance dans l'aviation civile. Sur la prochaine décennie, la demande mondiale de transport aérien de passagers devrait augmenter de 25 %. Cette perspective, couplée à l'actuel cycle de renouvellement des flottes d'avions, implique de de nombreuses commandes. Fin 2013, le nombre de commandes de Boeing et Airbus atteignait le nombre record de presque 11 000 appareils. De quoi soutenir l'activité de Spirit pour plusieurs années. Fin mars 2014, le montant des commandes enregistrées par Spirit s'élevait à 41 milliards de dollars (soit sept fois son chiffre d'affaires réalisé en 2013). En outre, cette année, les dépassements de coûts (courants dans cette industrie) devraient être limités. Et si le groupe a subi quelques déconvenues en 2013, il a pris à présent des mesures et se montre plus discipliné dans la gestion des coûts. Il ne change cependant rient à sa prévision de bénéfice par action 2014 et table toujours sur une fourchette de 2,50 à 2,65 USD. C'est selon nous une vision trop prudente, compte tenu des perspectives. Nous relevons dès lors quant à nous nos prévisions à 2,90 USD pour 2014 (contre 2,40 auparavant) et à 3,10 USD pour 2015 (contre 2,70).

     

    Cours au moment de l'analyse : 33,94 EUR

     

    Introduit en Bourse en 2006, Spirit Aerosystems est une ancienne filiale de Boeing, qui fournit des pièces pour des avions commerciaux principalement : fuselage (50 % du chiffre d'affaires), ailes (25 %), enveloppe moteur (25 %). Le groupe génère 85 % de ses ventes auprès de Boeing . Avec l'acquisition de l'activité aérostructure du britannique BAE Systems en 2006, il s'est ouvert les portes d'Airbus, l'autre poids lourd du secteur (un peu plus de 10 % de ses ventes). Il équipe aussi des avions régionaux et d'affaires (Bombardier, Gulfstream…).

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 84,95 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 52,96 USD
Code ISIN US8485741099
Bourse New York
Euronext non
Bêta 1,22
Volatilité 33,61 %
Nombre d'actions existantes 118.321.900
Capitalisation boursière (en milliards) 10,01 USD
Secteur Industries et services divers
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 67.448 USD
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (USD)

2017 (e) 2016 2015 2014
Dividende 0,40 0,10 0,00 0,00
Bénéfice courant 3,10 3,73 4,00 3,61
Bénéfice net 3,10 3,73 5,70 2,56
Cash flow courant 4,98 5,38 5,30 5,03
Cash flow net 4,98 5,38 7,01 7,35
EBIT 7,49 5,75 6,24 5,89
EBITDA 9,37 7,41 7,54 7,31
Valeur comptable 16,25 15,85 15,63 11,49
Valeur comptable tangible 16,23 15,83 15,61 11,47

Performance (en euros)

Spirit Aerosystems Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 15,53 % 2,68 % 8,75 %
Rendement sur 6 mois 42,63 % 1,30 % 4,72 %
Rendement sur 1 an 27,67 % 10,71 % 6,76 %
Rendement sur 5 ans 42,44 % 6,89 % 15,70 %

Ratios financiers de la société

2016 2015 2014 2013
Pay out 5,11 % 0,00 % 0,00 % -
Current ratio 1,88 2,26 2,42 2,20
Return on equity 24,38 % 26,08 % 31,22 % -29,10 %
Total return on equity 24,38 % 37,22 % 22,15 % -42,00 %
Marge brute 14,56 % 16,74 % 16,00 % -1,66 %
Marge nette 6,92 % 11,88 % 5,28 % -10,43 %
Marge EBIT 10,67 % 12,99 % 12,13 % -6,12 %
Marge EBITDA 13,75 % 15,71 % 15,06 % -3,30 %
Taux d'imposition 29,00 % 2,47 % -36,50 % -
Gearing 20,17 8,30 47,84 50,44
Fonds propres/total du bilan 35,69 % 36,71 % 31,42 % 29,00 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016
Rendement de dividende 0,47 % 0,12 %
Cours/bénéfice courant 27,29 22,70
Cours/cash flow courant 16,99 15,71
Cours/valeur comptable 5,21 5,34
Cours/valeur comptable tangible 5,21 5,34
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,74 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
spirit-aerosystems
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer