Analyse
Small & Mid Caps il y a 4 ans - jeudi 28 novembre 2013

De nombreuses sicav possèdent un compartiment "petites et moyennes capitalisations". Est-il conseillé d’y investir ?

Nous ne sommes pas totalement contre les sicav spécialisées dans les Small Caps ou les PME. Mais nous ne fonçons pas non plus sur elles tête baissée. Le bon réflexe consiste à examiner le portefeuille de la sicav, sa volatilité et la capacité historique du gestionnaire à opérer les bons choix !

 

Des différences

Il faut d’abord savoir que la notion de PME peut varier fortement d’une Bourse à l’autre. Une PME belge n’est ainsi pas comparable à une PME américaine ! Et les sicav qui investissent dans des PME peuvent aussi être très différentes au sein d’une même Bourse. Tous les gestionnaires n’ont en outre pas la même définition du sigle PME. Tous n’ont pas non plus le même flair pour dénicher les petites actions les plus prometteuses.
Ensuite, si les Small Caps sont bien différentes des Big Caps (plus volatiles, plus de potentiel bénéficiaire, autre cyclicité, autre liquidité), elles ne sont pas forcément plus chères. Tout dépend de la Bourse et de la période visée.

 

Analyser ses choix

Pour l’instant, nous préférons les sicav investies en Big Caps, qui doivent opérer un mouvement de rattrapage par rapport aux Small Caps. Mais ici aussi, il faut considérer les choses dans leur ensemble. Le choix d’une sicav dépend beaucoup des actions et des secteurs dans lesquels elle investit, ainsi que des compétences du gestionnaire et des performances des sicav concurrentes.

Partagez cet article