Analyse
ING 6Y EUR Telecom Performance Notes il y a 6 ans - mercredi 8 décembre 2010

ING propose une nouvelle obligation (note) en euro, dont les coupons dépendent de l’évolution d’un panier de vingt actions du secteur des télécoms.

 

Le produit

ING commercialise jusqu’au 31 décembre 2010, sauf clôture anticipée, une note d’une durée de six ans. Compte tenu du prix d’émission (102 %), chaque coupure revient à 102 euros. A l’échéance, le 16 janvier 2017, vous récupérez 100 % de votre capital, sous réserve des risques liés à l’émetteur (ING Belgium International Finance) et au garant (ING Belgique) auxquels l’investisseur demeure exposé. Pour rappel, comme pour une obligation traditionnelle, une défaillance de l’émetteur et/ou du garant peut aboutir à la perte partielle ou totale du capital investi, raison pour laquelle une diversification des émetteurs est toujours conseillée. A noter aussi que ce placement ne bénéficie pas du système de protection des dépôts.

 

Les conditions

La première année, vous recevrez un coupon fixe de 5 % brut (soumis au précompte mobilier de 15 % actuellement). Les cinq années suivantes, vous recevrez un coupon variable, compris entre 1 % et 9 % brut et liés à l’évolution d’un panier de vingt actions de sociétés internationales, actives dans le secteur des télécoms. Parmi ces actions figurent notamment AT&T, Belgacom, Deutsche Telekom, France Télécom, Nokia, Swisscom, Telefónica et Vodafone. Le montant du coupon annuel sera égal à l’évolution du panier depuis l’origine, sachant que pour chaque action, l’évolution est plafonnée à 9 % à la hausse et limitée à 20 % à la baisse. Lorsque l’évolution ainsi calculée du panier est inférieure à 1 %, un coupon de 1 % est néanmoins octroyé.

Notre conseil

En dépit d’un premier coupon attrayant et de coupons minimum par la suite, les perspectives de rendement demeurent globalement insuffisantes. Sous réserve du risque de crédit lié à l’émetteur et au garant, vous avez en effet, selon nos estimations, quelque sept chances sur dix d'obtenir le rendement net minimal de 1,1 % et deux chances sur dix d'obtenir un rendement net compris entre 1,1 % et 2,5 %. Au final, vous n’avez donc qu’une chance sur dix d'obtenir un rendement net compris entre 2,5 % et un maximum théorique de 6,5 %.
Ne souscrivez pas.

Partagez cet article