Dossier
Obligations : cinq conseils pour bien investir

Articles

  • Article
    Obligations : cinq conseils pour bien investir il y a 10 mois - mardi 1 novembre 2016
    Lorsque vous investissez en obligations, veillez à respecter un certain nombre de critères avant d’opérer votre choix. Ce sera la garantie d’un placement réussi. Voici cinq conseils pour vous aider.

     

    1. Optez pour des émetteurs sûrs

    Une obligation peut être émise par un Etat, une institution semi-publique, une entreprise privée. Dans la mesure où le paiement des coupons et le remboursement de l’obligation à l’échéance dépendront de la santé financière de l’émetteur, veillez à opter pour des émetteurs qui présentent de bonnes chances de pouvoir honorer leurs obligations. Pour le savoir, vous pouvez vous baser, entre autres, sur le rating octroyé par les agences de notation.

     

    2. Choisissez des durées pas trop longues

    Lorsque les taux sont bas, privilégiez les obligations de courte durée de façon à minimiser le risque qu’en cas de remontée des taux, vous soyez bloqué pendant longtemps avec une obligation offrant peu de rendement.
    A l’inverse, lorsque les taux sont élevés, privilégiez les obligations de longue durée. Veillez toutefois à écarter les obligations de trop longue durée (notamment les obligations perpétuelles) dans la mesure où il devient extrêmement difficile de prédire quelle sera la situation financière de l’émetteur à une si longue échéance. Le risque de l’obligation en devient trop élevé.

     

    3. Sélectionnez les bonnes devises

    Si vous souhaitez investir dans une obligation émise dans une devise étrangère, renseignez-vous préalablement sur le risque et le potentiel de cette devise. Si la devise est instable et présente un risque de baisse élevé, évitez les obligations dans cette devise. Par contre, si la devise présente de bonnes chances de s’apprécier face à l’euro et que le rendement compense suffisamment le risque supplémentaire que présentent les variations de change, les obligations dans cette devise peuvent être candidates à l’achat. 

     

    4. Tenez compte du rendement 

    A risque égal, et tenant compte des caractéristiques précédentes, privilégiez les obligations offrant le meilleur rendement. Ce rendement doit par ailleurs être suffisamment élevé pour compenser les risques de l’obligation. Comparez enfin ce rendement à d’autres placements présentant un risque égal ou moins élevé (comptes d’épargne, assurances-épargne, bons de caisse, comptes à terme) afin de déterminer si l’obligation mérite bien d’être achetée.

     

    5. Diversifiez

    Les obligations ne sont pas un placement sans risque. Le poids de chaque émetteur dans votre portefeuille ne devrait dès lors pas dépasser 5 %. En ce qui concerne les obligations plus risquées, n’achetez que si votre profil de risque le permet. Enfin, tenez compte du fait que certaines obligations sont peu négociables et dès lors difficiles à revendre (à un bon prix) avant l’échéance.

     

    Partagez cet article