INSIDER TRADING

Les infos relatives aux transactions de dirigeants peuvent conforter le degré de confiance de l’investisseur dans la valorisation d’une société, ou le tempérer. Vous les trouverez sur www.fsma.be. Sous l’encadré « Professionnels », cliquez sur « Thèmes » et ensuite « Marchés financiers » et « Publications des opérations de dirigeants ».

Parfois appelées aussi « opérations d’initiés », à ne pas confondre avec « délit d’initié », les transactions de dirigeants (insider trading en anglais) sont les opérations d’achat ou de vente d’actions faites, pour leur propre compte, par des dirigeants de sociétés cotées en Bourse ou d’autres personnes qui y sont étroitement liées (des cadres par exemple). L’obligation de notification s’applique dès que le montant total des transactions effectuées au cours de la même année civile atteint le seuil de 5 000 EUR.

Opérées par des personnes bien informées, ayant accès à certaines informations généralement non publiques, ces transactions sont susceptibles de donner un signal fort aux investisseurs.
– Lorsque plusieurs dirigeants mentionnent des achats d’actions, pour un montant considérable et dans un court laps de temps, cela peut être le signal qu’ils prévoient de belles perspectives d’avenir pour l’entreprise. 
– A l’inverse, lorsque plusieurs dirigeants vendent leurs actions sur un court laps de temps, cela peut signifier que pour eux, les perspectives sont mauvaises. Mais pas forcément ! Si un dirigeant vend ses actions, cela peut vouloir dire, par exemple, qu’il a trop investi dans cette société ou qu’il souhaite se défaire d’actions acquises via un bonus pour lesquelles une période d’attente est passée.

Si les transactions de dirigeants peuvent être utiles, elles ne doivent pas constituer à elles seules une incitation à acheter ou vendre une action. Tout au plus peuvent-elles venir conforter (ou non) une décision d’investissement.