RESERVES STRATEGIQUES DE PETROLE

Les réserves stratégiques de pétrole sont l’instrument dont se servent les Etats pour garantir leur approvisionnement énergétique en cas de défaillance majeure. Il existe depuis le premier choc pétrolier de 1974 et la création de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Les 25 pays fondateurs de cette agence se sont engagés à prendre ensemble toutes les mesures nécessaires pour éviter une rupture des livraisons de pétrole. Concrètement, chaque pays s'est engagé à constituer des réserves correspondant à au moins 60 jours d’autonomie.

Ces réserves stratégiques ont un triple but :
- assurer le bon fonctionnement des économies au cas où la production ou l’approvisionnement en or noir devait être menacé;
- rassurer la population et les marchés financiers lorsque le prix du pétrole monte en flèche ou lorsqu’une catastrophe naturelle intervient;
- faire office de régulateur : le prix du pétrole ayant tendance à baisser lorsqu'on fait appel aux réserves stratégiques, celles-ci sont un moyen de freiner l’ardeur des spéculateurs.

Il ne faut toutefois pas exagérer l’importance de ces réserves. Si elles peuvent faire baisser provisoirement le prix du pétrole et compenser les lacunes de l’approvisionnement, elles ne peuvent pas pour autant, le cas échéant, empêcher une hausse persistante des prix.